Apprendre A Parler Aux Inconnus



Ca fait un moment que je voulais faire un article sur le sujet et j’ai justement reçu un email d’un lecteur qui m’a donné un bon angle d’attaque:

Des fois je me demande que dire a une nana et à part vous êtes jolie je ne vois pas ce que je peux dire de plus.

Vous attendez peut-être une recette miracle pour savoir quoi dire à la fille de vos rêves avec laquelle vous vous retrouvez en tête à tête dans l’ascenceur, mais devinez quoi, si vous ne parlez jamais aux inconnus, comment voulez-vous être bon à ce moment précis ?

Et oui le secret il est là, il ne faut pas attendre d’etre au pied du mur pour s’entrainer, il faut le faire tout le temps.

Depuis quelques années j’ai pris l’habitude de parler avec des inconnus dès que j’en ai l’occasion, j’aime vraiment ça, habitant à Paris où les gens sont fermés et stressés je trouve que le challenge est d’autant plus intéressant, de plus beaucoup de gens sont en fait très contents qu’on leur parle ou qu’on les fasse rire tout simplement parce que personne ne le fait.

Un des maux de nos grandes villes c’est l’anonymat, on croise tous les jours des dizaines de personnes qu’on ne connait pas et qu’on ne salue pas parce qu’on ne les reverra sans doute jamais, mais cette situation crée un malaise: on se croise, on se voit, mais on ne se parle pas. L’été dernier je suis parti visiter un ami dans un petit village en Grèce, le soir nous allions faire un tour dans le village, nous passions devant les maisons dont les fenêtres, les portes étaient ouvertes, on pouvait voir les gens en train de prendre un café sur la terasse où dans leur cuisine et j’ai noté un détail qui peut paraitre anodin mais qui en réalité faisait toute la différence, c’est qu’on se saluait, oui on disait bonsoir aux gens qui étaient chez eux et ils nous répondaient, et ça ça faisait toute la différence.

La situation étant ce qu’elle est dans nos grandes villes il est important d’apprendre à communiquer avec des inconnus, pour cela pas de recette miracle, il faut s’entrainer tous les jours.

Lorsque vous êtes dans des lieux publics prenez l’habitude d’observer les gens autour de vous et d’essayer de trouver un moyen de leur adresser la parole, ce peut être un commentaire tout à fait futile, hier je garais ma moto d´occasion et j’attendais qu’un vieux monsieur passe avec son chien, celui-ci reniflait les crottes écrasées sur la chaussée, je lui ai dit « attendez, il lit ses messages », bon cette blague vaut ce qu’elle vaut mais en attendant il a pouffé de rire et moi j’ai garé ma moto.