N’oubliez pas de dire merci



Un delire dans le desert d'Australie avec des touristes japonaisComme je vous le disais récemment, grâce à internet vous pouvez rentrer en contact avec de très nombreuses personnes, je reçois de temps à autres des emails me demandant des conseils auxquels je réponds toujours, et je suis vraiment effaré de voir que dans de nombreux cas les personnes ne prennent même pas la peine de me remercier.

Je trouve que c’est un manque de politesse grave que de ne pas remercier un inconnu qu’on a sollicité et qui a pris sur son temps pour vous répondre et vous faire profiter de son expérience.

Je sais pas, peut-être qu’ils n’ont pas eu de grand-mère qui les tannait à chaque fois avec la même rengaine: « qu’est-ce qu’on dit ? », en tout cas je serai curieux de comprendre pourquoi ces personnes se comportent de cette manière, quand je sollicite quelqu’un pour demander de l’aide (que ce soit par Internet ou non) je prends toujours grand soin de finir notre échange par un remerciement, le contraire me paraitrait impensable.

C’était le coup de gueule du jour en direct d’un monde de brutes impolies, à vous les studios.


20 Comments

  • alteriche

    Reply Reply 31/03/2010

    MERCI pour ce « billet d’humeur » 😉

    Hormis la vexation passagère que ça peut entraîner, je pense qu’on assiste surtout à une transformation (négative) de la société.

    On salue poliment dans l’escalier de l’immeuble mais on n’entend rien en retour. D’abord offusqué, je suis passé au stade énervé et agressif en lancant « t’es sourd ou t’es con? » puis un jour on baisse les armes, on devient soi-même silencieux (et finalement aigri), et on est surpris quand une minorité de voisins vous saluent (inversion des rôles, sauf que je réponds!)…

    Autre exemple qui m’a frappé depuis que je suis parisien: la bousculade physique dans la rue. On ne demande plus pardon pour passer, on fonce, et surtout on joue soi-même des épaules, sachant qu’il faut choisir entre devenir l’agresseur (même si on ne le souhaite pas initialement) ou être l’agressé…
    Quelle suprise à Noël à Brugges où chaque passant à peine frôlé (à replacer dans le contexte de bousculade précédent) s’excuse en flamand!! Et moi d’un sourire gêné…

    Je me pose vraiment la question de comment peut évoluer la société (et je pense être tout sauf réac’!).
    Comment supporter d’aller voir un film au ciné avec des gens qui parlent plus fort qu’au bistro ou qui envoient des SMS (avec de beaux écrans qui brillent dans le noir…) comme dans leur salon…!?
    Comment parler de sécurité routière quand les comportements n’ont jamais été aussi agressifs (le bridage de vitesse sur autoroute entraîne un déchaînement d’incivilités et de dangerosité en ville)…!?
    Comment apprendre à un enfant à dire « merci » quand on voit l’éducation délétère donnée (entre autres) par les bobos qui érigent l’enfant non pas en être en devenir, en phase d’éducation mais en demi-Dieu qui doit s’épanouir « tout seul »…!?

    …etc, etc
    Triste France

  • Jeff

    Reply Reply 31/03/2010

    Merci pour ce billet quotidien et délivre-nous des brutes impolies.

  • Aurélien

    Reply Reply 31/03/2010

    alteriche > oui effectivement a paris les gens ne prennent pas la peine de s’excuser quand ils te bouculent, un des maux de nos grandes villes je pense…

    jeff > merci pour ton merci le western australien 😉

  • Jeff

    Reply Reply 31/03/2010

    Sinon j’ai eu pire que toi. Pendant ma période où je donnais des conseils sur l’immigration en Oz je me suis pris un un email sans même un bonjour, un s’il vous plait ou merci. Rien, la question brute. Je peux te dire que la réponse a été cinglante. Le gars s’est excusé en mettant en avant à quel point il était pressé à ce moment là. Tout ça pour dire que la e-communication abolit le sentiment de « parler » à quelqu’un d’où le relachement dans la politesse.
    Bonjour chez vous / Be seeing you !

  • alteriche

    Reply Reply 31/03/2010

    @Jeff:
    Pas forcément d’accord avec toi: je communique beaucoup par l’écrit (car je peux « réflechir » à ma pensée), et ça ne m’empêche pas d’y mettre des formules (brève) et justement avoir des tournures de phrases sans doute plus « policée » que si je « parlais oralement » avec toute la spontanéité (donc l’impulsivité) que ça suscite.

    Mais je comprends (sans cautionner) que de nombreuses personnes ont pris le pli de raccourcir au max l’écrit (culture du SMS, du micro-blogging) et donc de faire des coupes franches dans « l’enrobage » (et donc les formules de politesse).

    Pourquoi ne pas écrire de brefs messages « juste » pour remercier?

  • Aurélien

    Reply Reply 31/03/2010

    Le truc c’est que Jeff etait un membre important d’un forum sur l’australie car il etait en cours d’attente pour un visa permanent et il donnait pas mal de conseils, maintenant c’est pas une raison pour lui envoyer un msg pour lui poser une question sans lui dire bonjour ni merci 🙂

  • Jeff

    Reply Reply 31/03/2010

    membre important non mais effectivement même si on est pressé, quand on fait une demande on y met un minimum les formes.
    Bien affectueusement.
    Jeff

  • Greg

    Reply Reply 31/03/2010

    Tout à fait d’accord avec tout ce qui a été dit et avec la « digression » de alterriche. C’est tellement vrai …

    Un simple merci, par mail ou de vive voix, est de la politesse de base, le b-a-ba si je puis dire, et aussi l’expression de la reconnaissance du temps accordé par l’interlocuteur à soi même

    Il est tellement agréable de recevoir ce merci que je ne comprends tout simplement pas pourquoi tellement de personne passe au travers et dise si peu souvent merci.

  • Tout cela est très culturel. En Martinique, par exemple, on dit bonjour quand on rentre dans un lieu public (Poste, petit magazin, docteur, etc.) et les gens répondent.

    Comme le disait judicieusement Aurélien, ce phénomène est surtout lié aux grandes villes, où l’anonymat fait de plus en plus de ravages, et où la jungle semble gagner de plus en plus de terrain.

    Un conseil, ne baissez pas les bras.
    Votre politesse vous place irrémédiablement au-dessus de ceux qui ne l’utilisent plus.
    On peut classer cela comme de la pensée positive, si l’on veut. Moi, je la rattache plutôt au concept que l’on se définit par ce que l’on fait et ce que l’on dit. Nos actes nous transforment en une autre personne un peu plus chaque jour. Dans le sens positif ou dans le sens négatif. A vous de choisir.

    Bref, un grand merci pour cet article qui remet les choses au point. 🙂
    .-= MaxR de Maxadi´s last blog ..Le plus grand problème en affiliation =-.

    • Aurélien

      Reply Reply 01/04/2010

      J’aime beaucoup ce que tu dis dans ce commentaire Max, effectivement je pense que c’est à chacun de nous de ne pas se laisser avoir par la morosité ambiante. C’est comme tous les gens qui nous gonflent avec la crise, si tu les écoutes tu te tires une balle !

  • ChrisToonet

    Reply Reply 01/04/2010

    Merci pour ce rappel très utile ! J’aime l’allusion à la grand-mère ! J’aurais les mêmes souvenirs, mais avec d’autres inconvénients hors sujet ici !
    Grandes villes ou pas, on ressent le même constat : les gens (nos enfants inclus) pensent qu’on existe pour leur apporter quelque chose ! Ils ont des droits, mais n’ont plus de devoirs ! Merci à tous ceux qui contribuent à éveiller notre DP !

  • Le Tribulateur

    Reply Reply 01/04/2010

    Pareil, nombre de gens m’ont contacté par mail via (feu) mon blog
    Et je leur ai consacré du temps, un verre, un instant au téléphone (voire des heures) pour ne même pas avoir un merci. Déplorable….

  • Frédéric

    Reply Reply 01/04/2010

    Effectivement, merci pour ce rappel !! C’est comme le fait de lire des articles sur différents sites et de ne jamais laisser de commentaires… On peut appeler ça les « lurkers » en anglais.

    C’est après tout une mentalité assez dominante en ce moment : prendre sans donner en retour. Je m’efforce de rester aimable avec les gens, je pense qu’en échange à ces attitudes il faut donner sans forcément attendre de retour… Mais peut-être est-ce un peu idéaliste !

  • kalooni

    Reply Reply 01/04/2010

    Hello,

    Bon j’espère que tu parles pas de moi 😉
    Je suis un peu dans le même cas, je viens de passer un mois à bosser nuit et jour pour une agence. Je me suis pris de gros coup de pression et des menaces, et maintenant que le site pour lequel j’étais missionné est sorti, zéro news et surtout zéro remerciement. Dégoûté !

    A+

    • Aurélien

      Reply Reply 01/04/2010

      ah ah mais non je ne parlais pas de toi 😉 appelle moi si tu as besoin d’infos comme on avait convenu

  • Mohamed86

    Reply Reply 10/09/2010

    Je viens de me rendre compte que cet article survient après une demande d’infos à Aurélien que je n’avais pas remercié…
    D’habitude je remercie à l’avance et là visiblement c’est un oubli de ma part
    Alors j’en profite pour le remercier haut et fort
    Moi même je trouve ça un peu sans gêne de ne pas saluer ou remercier les autres
    Merci pour l’article

  • jerome F.

    Reply Reply 10/09/2010

    Et bien moi, je ne répèterai jamais assez la chance d’ avoir croisé un certain adrien de 3615 malife qui m’ a réalisé un très beau blog.
    Plus beau que je n’ aurai imaginé dans mes rêves!!!!!
    Chapeau bas Mr adrien.

  • Martin

    Reply Reply 10/09/2010

    J’ai remarqué pareil… Quelqu’un qui me demandes des infos sur la croatie, je l’aide… pas un petit message apres les vacances rien… Mais comme dit MaxR la pensée positive a du bon. En etant poli, j’ai aussi reussi a convertir, apres moult messages, des annonceurs reticents en clients…

  • Adrien

    Reply Reply 10/09/2010

    De rien Jérôme, je n’ai qu’une parole 😉 E puis aider les autres c’est plaisant je trouve, dans mon ancienne vie de travailleur du net c’était chacun pour soi, et là depuis deux mois je découvre une communauté de bloggers et je m’y plais bien ! Ce n’est pas la même ambiance, toujours quelqu’un pour t’aider et ça change !

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !