Les 3 erreurs à ne pas commettre lorsque vous parlez de votre blog à des inconnus




Au cours des dernières semaines j’ai eu l’occasion d’interagir avec beaucoup d’entre vous – ici, ou pendant les 2 webconférences « Bloguer et Gagner ». Je me suis motivé à donner suite à ces conseils, avec une série d’articles (et pourquoi pas, quelques vidéos, si vous êtes intéressés ?)

J’imagine qu’il vous arrive régulièrement de parler de votre votre blog à des inconnus, pourquoi ne pas en profiter pour essayer de conquérir de nouveaux lecteurs ? Pour ceci voila les 3 erreurs à éviter absolument:

#3. Ne pas avoir préparé son speech

Vous avez certainement entendu parler du « elevator pitch », à l’origine il s’agissait de pouvoir présenter un projet en quelques phrase à un haut responsable de son entreprise dans le court intervalle de temps pendant lequel vous étiez à son contact dans un ascenseur.

Lorsque vous vous adressez à un inconnu, l’attention que cette personne vous accorde est limitée et c’est la raison pour laquelle vous devez avoir préparé un discours pour donner très rapidement le thème que vous traitez sur votre blog et la différence que vous apportez.

Par exemple pour Read Me I’m Famous mon pitch serait: « Je suis passionné de voyages et après avoir vécu deux ans en Australie j’ai découvert que des blogueurs amateurs gagnaient entre 500 et 1 000 euros par mois avec leur blog, du coup j’ai décidé de me donner un an pour gagner de l’argent avec mon blog et continuer de voyager ».

La réponse des gens est invariablement: « et ça marche ? ». Bingo, j’ai réussi à susciter leur intérêt.

Ce qui nous amène à la deuxième erreur que vous devez éviter:

#2. En faire des tonnes

Dans notre société actuelle les gens se lassent aussi vite qu’ils s’enthousiasment et vous devez faire en sorte de laisser la personne sur une bonne impression, aussi pas la peine de tout raconter en détail. Si la personne vous pose des questions répondez-y mais essayez toujours de faire simple et ne partez pas dans des explications trop détaillées, rappelez-vous qu’elle pourra toujours trouver plus d’informations sur votre blog si elle décide plus tard de le visiter.

Vous êtes maintenant à deux doigts de faire le sans-faute et de conquérir un nouveau lecteur, il ne vous reste plus qu’à éviter la toute dernière erreur:

#1. Ne pas laisser ses coordonnées ou ne pas prendre les coordonnées de la personne

C’est en dînant avec un blogueur à succès dans mon restaurant favori que j’ai pris conscience de ça. On a commencé à discuter avec les gens de la table d’à côté et il a sorti des cartes de visites originales sur lesquelles étaient inscrits son nom ainsi que le nom et l’adresse de son blog, du coup j’en ai fait faire également chez Moo, ce sont des petites cartes qui ne coutent pas très cher (12 euros les cent).

Si c’est cohérent avec le contexte (un ami d’ami par exemple) vous pouvez demander à la personne son profil facebook et une fois que vous l’avez ajoutée comme amie vous pouvez lui envoyer une invitation pour rejoindre la page Facebook de votre blog, elle sera alors prévenue des nouvelles publications d’articles et vous aurez plus de chances de faire grossir votre trafic.

En voyage en Europe de l’est cet été j’ai appliqué cette stratégie avec succès et ça m’a permis d’acquérir quelques dizaines de fan en plus sur la page Read Me I’m Famous sur Facebook.

Vous le voyez, une situation de la vie parfaitement anodine peut se transformer en occasion de développer l’audience de votre blog et donc vos revenus, alors soyez prêts à saisir ces opportunités 😉

Et vous : Avez vous un blog ? Quel est votre « elevator pitch » ?

Je serai ravi de savoir comment vous décrivez votre projet en quelques lignes.
Et, qui sait, vu le trafic de Read Me I’m Famous, cela pourrait vous ramener quelques lecteurs intéressés !


42 Comments

  • salut,
    je fais, comme d’autres (Max de maxadi je crois…) partie de ces blogueurs qui préfèrent rester anonymes et ne pas mélanger vie virtuelle et vie réelle alors c’est sûr que l’on se prive certainement de quelques lecteurs potentiels mais bon, nous n’avons sans doute pas les mêmes objectifs.
    En tout cas bravo pour ton parcours, on ne peut pas te rater sur internet, bientôt tu n’auras plus besoin de carte de visite, on dira : comment, tu ne connais pas Aurélien ? 😉
    Bonne continuation.

    • Oui, c’est en effet la voie que j’emprunte. Tout simplement parce que je ne considère pas mon blog comme mon business.

      Je gagne de l’argent avec d’autres sites qui n’ont rien avoir avec le Marketing internet. Je mise avant tout sur la qualité du produit mis en vente et la concordance de celui-ci avec les problèmes des prospects. Ca marche plutôt bien aussi.

  • wilfrid

    Reply Reply 29/10/2010

    De bonne idée et c’est vrai que certains disent qu’il faut dévoiler sont identités pour faire plus vendeur « relation confiance »(O.R) et d’autres non.
    Après il faut voir,
     » AA  » véritable identité ou pseudonyme ? » ex : jaunie a l’idée ».
    Et pour mon pitch ce serait :

    Je suis un blogueur amateur qui partagent mes bons plans découvert sur le web via mon blog ‘ »MyTdn »’ qui m’aime me suivent.
    A+

  • jerome F.

    Reply Reply 29/10/2010

    Il est clair que professionnaliser sa communication est bon pour sa notoriété. Mais un petit gout d’amateur a son charme…

  • Aurélien

    Reply Reply 29/10/2010

    Très bon articles. Je n’ai pas encore d’elevator pitch mais je vais y réfléchir. J’ai un ami qui est commercial et qui applique les même techniques, et ça marche !

  • Tu ne te serais pas un peu inspiré de la carte de visite de Pat Flynn toi ? 😉

  • Aurélien

    Reply Reply 29/10/2010

    Salut Simon, non pas du tout je connaissais même pas ce gars-là, c’est Alexis de NouvelHomme.fr qui m’a montré ces cartes en premier et ensuite j’ai rencontré d’autres personnes qui en avaient à une soirée Web Connect.

  • Voilà comment susciter l’intérêt! De pas trop en dire, apporte un sentiment d’opportunité chez votre interlocuteur. Rappelez vous la pub pour Mc cain, c’est ceux qui en parle le moins qui en mange le plus…

    J’applique également cette technique pour me faire un réseau professionnel. Que ce soit pour mon blog ou pour mon travail.

    Effectivement, le fait de trop parler de notre job (ou autre) donne une sensation de se justifier vis à vis de son interlocuteur. Pour l’avoir testé à mes dépends lorsque j’essayais d’obtenir de nouveaux clients ou tout simplement dans mon entourage.

    Aurélien le résume très bien dans son article : être bref et percutant, créer un climat de « mystère » qui donnera envie à votre interlocuteur d’aller découvrir votre activitée

  • Olivier

    Reply Reply 29/10/2010

    Super ton article Aurélien : bien motivant et concret.
    C’est clair qu’on trouve beaucoup de conseils sur comment accroître son trafic « online » et finalement on a tendance à oublier que derrière les chiffres Google Analytics il y a des « vrais gens ».
    Savoir créer un vrai concept, savoir le formuler clairement et savoir créer du contact : Ca paraît basique mais il y a un vrai travail de fond derrière tout ça.

    PS : Merci pour la ressource Moo, je vais regarder ça de plus près.

  • Laure

    Reply Reply 29/10/2010

    Sympa ta carte de visite. J’en ai fait faire aussi sur moo, mais format classique; je crois que je vais opter pour les petites, moins chères et tout aussi sympa.
    Comme j’ai choisi de ‘dévoiler’ mon identité sur mon site, ça ne peut qu’être un plus comme tu le dis.
    Merci aussi pour le truc de l’elevator pitch, c’est tout bête et logique, mais c’est quelque chose que je n’ai pas préparé et que je vais m’empresser de faire. Justement dernièrement j’ai eu à parler de mon blog et j’ai bien été embêtée pour expliquer rapidement le concept des paper toys !
    Idem pour ce qui est de prendre les coordonnées des gens, principe que je n’applique pas assez.
    Bref, merci pour cet article ;o)

  • Adrien

    Reply Reply 29/10/2010

    Si tout est fait naturellement oui impeccable, mais si on se force de trop, ça sentira le superficiel ou le vendeur de tapis au bord de la faillite. Pour ma part je préfère rester naturel, j’improvise quand je raconte, enfin je ne prépare rien et ça à l’air de passer, comme m’a dit Aurélien, succès story de l’été haha. Non mais c’est bien d’avoir sa phrase pré construite en tête, mais je trouve que ça perd énormément de son charme. En même temps je suis loin d’avoir un blog à succès qui attire foule. Mais je pense que si je dois montrer que mon blog me rapporte des sous donc qu’il est intéressant, j’exhiberai les clés de ma future Chrysler 300C *joke*, je laisserai quelques billets dépasser quelques billets de la poche de ma chemise qui sera au passage ouvert sur trois boutons afin d’entrevoir mes quelques poils. On verra ça dans quelques jours, heu mois !!! 😀

  • Excellente piqure de rappel sur la notion du marketing OFFLINE. Bien des lecteurs (dans le cadre d’un blog) peuvent ainsi découvrir ton blog.

    On a souvent tendance, et à tord, de ne pas mélanger online et offline quand il s’agit d’internet. Après tout, une fois que ton blog devient ton business, il faut faire du marketing tout azimut, ne rien négliger.

  • Franck

    Reply Reply 29/10/2010

    Excellent article, je vais y travailler.

    Il y a tellement de choses à prendre en compte que cela pourrait faire peur. Comme tu dis Aurélien, il faut garder en tête l’amour de son blog et aussi le fait qu’il n’est pas forcément « purement » à caractère commercial.

  • Sam Fisher

    Reply Reply 29/10/2010

    Je suis tout tes conseils avec une grande attention car mon blog http://prison.over-blog.com est tout récent. Il n’a été ouvert que le 2 Octobre.
    Je sais bien que le thème que j’aborde est loin d’être commun et que tous les trucs que tu donnes ne peuvent coller, mais c’est toujours super enrichissant d’apprendre et d’apprendre encore.
    Mon objectif à moyen terme est de quitter un statut pourtant parfois envié (celui de fonctionnaire) pour vivre de ce que j’aime. Je me donne jusqu’au 1er Janvier 2012 et d’ici la fin de l’année, je devrai ouvrir un autre blog qui montrera ma progression vers mon objectif.
    En tout cas, quoiqu’il en soit, bravo à toi, ça booste les autres !

  • De très bons conseils! Merci Aurélien.

    Un point sur lequel rebondir : le format de la carte.
    Si elle est trop petite, elle se plie et s’abîme dans les poches ou le porte-cartes. Ne devrait-on pas rester sur un format plus standard et se démarquer par l’impact visuel?
    Qu’en penses-tu?

    A bientôt!

  • Sur mon blog je partage mon expérience de femme ayant changé ses pratiques d’achats pour passer au bio, à la consommation durable, et je dis aussi que je suis une mère et entrepreneuse (mompreneur). Ce qui suscite l’intérêt c’est souvent quand j’ajoute que mon blog est classé dans le Top 10 des blogs les plus influents sur l’environnement et génère plus de 1000 visiteurs par jour, que ma page fan à plus de 2500 fans et plus de 3500 suivent mon profil. Tout de suite les chiffres ça fait whoua ! Sauf que je préfèrerais qu’on s’attarde sur le contenu :),

    • Karine

      Reply Reply 04/02/2011

      Bravo Laurence !

      Dis, tu as mis combien de temps pour arriver à un tel résultats ?
      Peux tu me dire ce qui t’a permise de te propulser si haut…
      Merci de ta réponse
      karine

  • Aurélien

    Reply Reply 29/10/2010

    waouw chapeau Laurence, effectivement ton blog a l’air très conséquent, bravo !

  • Merci pour tes encouragements Aurélien, mais y a encore beaucoup à faire. Je n’ai pas optimisé au maximum, par exemple je n’ai pas le top des meilleurs commentaires ni le top des meilleurs articles. Je suis sous dotclear et je ne pas super à l’aise avec l’installation des pluggings
    J’ai bien compris lors de ta formation que word press était séduisant pour toutes ces améliorations mais bon, j’imagine qu’on peut aussi faire des choses avec dotclear à condition de savoir comment :))

    • Wilfrid

      Reply Reply 29/10/2010

      Salut ..
      va sur le blogger ou sur le mien le lien se trouve dans ma liste de blog et peut-être qu’il pourra t’aider ?
      pour tes plug’in .

  • jerome F.

    Reply Reply 29/10/2010

    Pourquoi sur la carte de visite tu n’as pas gardé la couleur jaune/sable et tu as mis du rouge à la place?

  • Priximmo

    Reply Reply 29/10/2010

    Tu as tout à fait raison Aurélien. Moi j’ai eu l’air ridicule de ne pas avoir de cartes de visite lors de ma première réunion (barcamp immobilier). Elle aurait permis de laisser une trace.

    Par contre ce que j’ai fait la journée d’après c’ets passé un mail à toutes les personnes que j’ai rencontré.

  • Erwan

    Reply Reply 29/10/2010

    Je te rejoins clairement sur le fait de ne pas trop en faire. Certaines personnes se sentent obliger de tout déballer et d’aller à fond dans les détails genre j’ai tout vu et je connais tout.

    Pour les cartes de visites c’est surtout bon pour l’égo de celui qui les distribue 😉 Mais ca apporte tout de même une certaine crédibilité dans les déjeuners d’entrepreneurs par exemple.

  • Christophe

    Reply Reply 29/10/2010

    Je te remerci de normaliser un peu cette approche.
    Je n’avais pas encore de technique précise concernant la méthode à employer.
    Amicalement,
    Christophe

  • Benoît

    Reply Reply 30/10/2010

    Ah oui le coup de la carte je l’ai déjà fait et je l’utilise régulièrement surtout pour un autre blog qui s’adresse à un public spécifique local.
    Et mettre quelques cartes par exemple dans un bar disséminé sur le comptoir où les personnes sont enclin à s’amuser et prendre du bon temps apporte un plus et un petit coup de pub pas cher.
    Et ça fait tellement plus classe 😉 Même en soirée !

    Quant à mon autre blog l' »elevator pitch » ou je préfère employer le thème qui le résume ou encore l’accroche – restons simple – à pour titre Vivre Ici et Maintenant.
    Le but est d’apporter des informations utiles et pratiques pour mieux vivre au quotidien dans les domaines pour entreprendre, de développement personnel et des gestes éco-responsables.
    Avec un slogan : Simplement Efficace.
    Du moins je démarre et je m’y attache autant ce faire ce peut à le rendre efficace.

    Merci encore pour ces bons conseils même s’ils sont connus sont toujours bons à être rappelés.

  • Joël

    Reply Reply 30/10/2010

    Merci pour tous ces conseils Aurélien. Ils me prouvent, une fois de plus, que la vie de bloggueur ne se borne pas à tapoter sur son ordi ou à pondre du texte. C’est un boulot qui peut être très complet avec l’approfondissement d’une matière, la gestion d’un projet, le développement d’une idée et le marketting!
    Encore bravo pour ce blog et merci pour les formations!

  • J’adore ces mini Moo, je les utilise aussi.
    Rien que le format crée une conversation avec les gens et un intérêt !
    Je les utilise même dans mes packagings et en cadeaux bonus pour mes clients.

  • jean

    Reply Reply 30/10/2010

    Bonjour Aurélien, je trouve tes articles très intéressants et généreux. La notion de pitsch est importante et la façon de dire. En tant que coach de la voix, je demande souvent à la personne croisée, si elle connait sa voix ou si elle l’aime… réponse généralement mitigée. Je lui rappelle que ne pas connaitre sa voix c’est ne pas savoir où porte vraiment son message (Non dit). Le corps et la voix en disent long… blog. http://www.jean-sommer.fr

  • Fabrice

    Reply Reply 30/10/2010

    ha voilà un article intéressant!

    Tu as raison dans la démarche, en somme c’est un peu comme lors d’une rencontre.

    La carte est tres pratique, au Nigeria j’en avais déjà une lorsque j’ai monte mon projet de voyage pour démarcher le presse et les sponsors.

  • Oh la bonne idée des cartes de visite. Je ne sais pas à quel point c’est un vecteur important de notoriété, mais ca a un coté classe! 🙂

  • Grégory

    Reply Reply 04/11/2010

    Voila bien des évidences … Qu’il est bon de rappeler malgré tout.

    Je ne suis pas sur de voyager un jour à visage découvert sur mon blog (mais sait-on jamais). Une chose est sure : ces 3 techniques sont valables dans bien des situations de la vie courante ou pour un entrepreneur.

    Merci.

  • Pour ma part, mon blog est surtout un hobby, mais j’aime avoir de nouveaux lecteurs, cependant j’évite de trop en parler à mon entourage, ca j’ai constaté de la part de certaines personnes un côté voyeur qui me dérange un peu.
    😉
    Mais bon dans l’ensemble, mes lectrices (j’ai un lectorat essentiellement féminin) fidèles je les ai connu sur la toile.

    Bonne journée !!!

    Mademoiselle S

    • Joël

      Reply Reply 08/11/2010

      J’évite de parler de mon blog à mes collègues, vu que ça parle d’argent, certains ne comprendraient pas. Ou alors les réactions seraient du genre « toi, t’auras pas de prime de Noël cette année puisque tu gagnes déjà assez d’argent comme ça ».

      Aaaah, le monde de l’emploi hiérarchisé!

  • Nicolas

    Reply Reply 09/11/2010

    « Vous vous souvenez de la dernière fois que vous avez du prendre la parole en public ? Je m’en souviens comme si c’était hier, j’étais terrorisé, j’avais mal au ventre comme jamais, j’avais une voix de crécelle. Mais ça a bien changé ! Aujourd’hui, parler en public est devenue une passion. Et je la fais partager avec mon blog, car je sais que tout le monde peut en profiter. »

    Faire un blog sur une passion est la meilleure voie vers le succès. Notamment si c’est une niche et que vous êtes peu nombreux sur le secteur. Je viens de vous donner mon elevator speech, et te remercie pour cet article qui rappelle ce que certains oublient parfois.

    Nicolas.

  • Aurélien

    Reply Reply 09/11/2010

    Excellent ton speech parce que tu commences par jouer sur les émotions de la personne (on a tous appréhendé grave une prise de parole en public un jour ou l’autre de notre vie), elle sera d’autant plus réceptive pour écouter la suite.
    PS: je pense que tu voulais dire « Vous vous souvenez de la PREMIERE fois.. »

    • Nicolas

      Reply Reply 09/11/2010

      En effet, c’était la première fois 😉

      En effet j’ai commencé par les émotions car je sais par théorie et expérience que si on retranscrit bien les émotions, qu’on les fait ressentir et vivre, le fond du discours importe peu !

      Et bravo pour avoir réussi à lier l’endurance d’une passion à l’intensité des actions !

  • Amélie

    Reply Reply 14/12/2010

    Ne pas trop évoquer ses réussites au travail. Sous peine de se coltiner un patron voulant vous piquer vos idées, qui réserve des noms de domaines annexes « au cas où » et vous harcèle tous les 2 mois pour savoir si on ne pourrait pas faire affaire ensemble… Non, vraiment, c’est bien pour le CV, mais attention aux requins.

  • Bon, ben voilà,j ‘ai plus qu’à me faire faire des cartes de visite 😀
    Mon speech à moi reprend un peu le titre du blog: « la domotique dans la maison de monsieur tout le monde. La domotique apporte du confort, ca ne coute pas obligatoirement très cher, et on peut l’installer soit même sans être un gros bricoleur ! J’explique tout ca sur mon blog 😉

  • Article intéressant dans la mesure ou je n’ai jamais vraiment eu à proposer d’« elevator pitch ».

    Mais j’ai remarqué que beaucoup de blogueurs ont ce genre de speech, qui se retient facilement pour pouvoir faire du bouche à oreille.

    Je vais me pencher sur ça, tu m’as donné une idée! 🙂

    Pour les cartes de visites, cela peut paraitre prétentieux mais c’est très important. Cela rajoute du sérieux, du professionnalisme, et l’intéressé sera curieux de faire une visite sur le site.

  • Patricia

    Reply Reply 18/11/2011

    Moi j’ai deux blogs :
    Pour le premier (http://se-soigner-autrement.com/) mon pitch serait :
    J’ai remarqué dans ma pratique de thérapeute que la plupart des malaises et maladies ont une composante et même une origine émotionnelle. J’ai donc décidé de permettre à chacun d’explorer cette piste pour comprendre sa maladie et se guérir. A chacun de voir le bénéfice qu’il peu en tirer !
    Pour le deuxième blog (http://attention-bonheur-possible.com/) je suis la formation d’Aurélien bloguer-gagner, et le pitch serait :
    Trop de personnes subissent leur vie. J’ai moi-même changer ma vie il y a une dizaine d’année pour mon plus grand bonheur. Si je l’ai fait tout le monde peut le faire, le bonheur est pour tous, pour vous aussi.

  • remy

    Reply Reply 05/11/2013

    Bonjour Aurélien!! comme toujours, les astuces sont vraiment intéressantes, et ont surtout du bon sens!!!
    je continue donc!! en passant pour mon blog sur la santé je dirais  » je veux maigrir, et être en santé sans y penser!!! et dépenser toutes mes économies!!, nous avons tout avec la nature!!!

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !