Comment demander une faveur à un parfait inconnu (et obtenir une réponse parfaitement favorable)



Mon blog ayant un certain trafic je suis régulièrement contacté pour des propositions en tout genre (échanges de liens, partenariats..).

Depuis que j’ai décidé de me lancer sur Internet en mars 2010 j’ai contacté et rencontré beaucoup de personnes, et je pense savoir ce qui fait la différence entre une réponse positive et une réponse négative.

 

J’ai reçu ce matin un message que j’ai voulu vous faire partager, car il illustre TOUT CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE pour obtenir une réponse d’un inconnu que vous contactez pour un service ou une faveur.

Bonjour

Tout d’abord bravo pour ton blog, que je ne lis pas (pas encore tout du moins), mais qui est vachement bien classé dans le Top Blog Wikio (c’est grâce à cela que je t’ai découvert). Je suis entrepreneur tout comme toi, enfin pour être plus précis j’essaye de le devenir.

Mon projet en est à ses balbutiements : un business plan (bancale sur la partie financière) et quelques démarches engagées, qui sont décrites sur mon blog : [Aurélien: adresse de son blog sur blogspot].

Pour faire simple, je souhaiterais savoir si tu serais prêt à m’offrir un petit coup pouce pour mettre en avant mon blog, soit au travers d’un échange de liens, soit au travers d’un article de soutient pour m’aider à réaliser mon projet. Mon blog a pour objectif d’obtenir des donations et du soutient moral, voir des conseils pour m’aider à réaliser mon projet.

Je tenterais de te rendre l’appareil du mieux que je puisse.

Bonne journée et longue vie à ton blog (je viens d’ajouter le RSS à mes abonnements)

Voici donc une technique en deux étapes pour vous assurer que votre demande n’aura pas de suite favorable. Accrochez-vous, c’est du « advanced level »:

#1. Montrez à la personne le peu de considération que vous avez pour elle et son travail

Utilisez un vocabulaire familier et faites des fautes d’orthographes dans votre email.

Faites votre demande à froid, et idéalement (mais c’est pas toujours facile à placer j’en conviens), précisez bien que vous ne vous êtes jamais intéressé à son travail et que vous êtes tombé sur elle par hasard (des fois qu’elle aurait des remords en pensant que vous êtes peut-être un lecteur fidèle).

#2. Demandez de l’aide pour un projet qui n’en est encore qu’à ses débuts

Vous risquez en effet de tomber sur une personne qui, voyant les efforts déployés, décide tout de même de vous filer un coup de pouce (on sait jamais, y a des Saint-Bernard sur terre)

Pour éviter ce risque, prenez grand soin de montrer que ce projet ne vous a rien coûté (pas même un nom de domaine et un hébergement à 30 euros par an) et que vous y avez consacré très peu de temps (par exemple, le temps d’écrire deux articles de blogs à la va-vite).
Toujours pas convaincu ? Pour encore mieux illustrer mon propos, voici un exemple de ce qu’il ne faut pas faire si vous ne voulez pas ne pas voir votre demande refusée (une aspirine peut-être ?):

Claudia m’a contacté il y a quelques semaines en me demandant une photo de moi pour faire mon portrait en dessin, sans rien demander en retour.

Elle l’a ensuite scanné, envoyé par email, et m’a envoyé l’original par la poste.

Et bien vous savez quoi ? Suite à cela j’ai parlé tout naturellement sur Facebook et Twitter de son site Internet sur lequel elle propose des cours de dessin au Louvre.

Moralité: faites bien attention, vous n’êtes pas à l’abri que quelqu’un vous donne un coup de pouce 🙂

Je plaisante bien sur, mais ce sujet est pourtant sérieux.

J’écrivais l’année dernière comment Internet peut changer votre vie, en citant une amie américaine qui est passée d’un job ennuyeux dans un bureau à un poste de styliste freelance, ou encore un bibliothécaire de Nancy qui est devenu régisseur sur les plateaux de cinéma.

Une de mes forces, ce qui m’a permis en moins d’un an de vivre de mon activité sur Internet, c’est de savoir approcher les gens. C’est ce qui m’a permis de rencontrer des grands noms de mon métier comme Sébastien le Marketeur Français, Olivier Roland ou encore Jean-François Ruiz.

Ne passez pas à côté d’une opportunité. Réfléchissez à deux fois avant de contacter une personne pour lui demander un service ou une faveur.

Sur Internet personne ne vous attend, alors si vous devez demander une faveur à un inconnu mettez toutes les chances de votre côté:

  • essayez d’approcher la personne AVANT de lui demander quelque chose (en laissant un commentaire sur son blog par exemple)
  • montrez-lui que vous avez pris le temps de soigner votre email en corrigeant vos fautes (et en ajoutant les mots qui manquent le cas échéant)
  • idéalement, essayez de faire sentir que vous appréciez son travail (tout le monde y est sensible)

N’oubliez jamais le proverbe: « on a rarement deux fois l’occasion de faire une première bonne impression » 😉

Et vous, faites-vous une de ces erreurs lorsque vous demandez une faveur à quelqu’un ?

J’espère bien que la réponse est non !


48 Comments

  • Alcaline

    Reply Reply 25/05/2011

    Finalement, tu ne nous dis pas si tu vas aider cette personne ou non 😉
    Plus sérieusement, je trouve impressionnante la quantité de personnes qui te contacte lorsque tu tiens un blog. Et cela, même avec un blog qui en est à ses débuts comme c’est le cas du mien. Je n’imaginais pas que cela arriverait si vite.
    Mais pour le moment, j’ai reçu des demandes plutôt intéressantes, rien d’équivalent à ce que tu décris ici. Donc je ne m’en plains pas, bien au contraire 🙂

  • C’est drôle, j’étais à deux doigts d’écrire sur le sujet car j’ai reçu le même mail incluant les mêmes (superbes) fautes d’orthographe 🙂

  • Ah ah, et plus on commence à être connu grâce à son blog, plus on reçoit d’emails de ce genre !

    Selon mon expérience, les personnes qui savent comment approcher d’autres personnes, en particulier sur le web, sont rares. Pas besoin d’être Einstein pourtant, il suffit de respecter quelques règles de bases et d’avoir une bonne philosophie. Ceux qui le font sont assurés de se distinguer immédiatement de 95% des autres… et de créer des relations à long terme avec des personnes influentes qui pourront leur donner un sérieux coup de pouce.

    Offrir de la valeur avant de demander quelque chose reste, de tous ces trucs qui comptent, THE best one. L’exemple de Claudia et de ton portrait est un excellent exemple.

    Interviewer des blogueurs ou des personnes qui nous intéressent est également une excellente manière de démarrer une relation avec eux. Encore faut-il qu’ils acceptent, ce qui peut demander une certaine phase de préparation de terrain, comme pour le fait de demander un coup de pouce !

  • Alexis

    Reply Reply 25/05/2011

    Effectivement, ce genre de mail fait montre d’un manque de professionnalisme, de sérieux et de respect criant.
    De mon expérience professionnelle, on obtient toujours plus des gens en s’intéressant à ce qu’ils font, que ce soit dans le but d’obtenir une faveur ou non, que ce soit virtuellement ou réellement.

  • J’ai reçu des demandes d’échanges de liens de la part de blogueuses, au début je disais oui … bonne poire que je suis, pour aider la fille qui débute et lui faire connaître mon petit cercle de lectrices. Aujourd’hui, je ne mets dans ma blogroll que des blogs avec qui j’ai des affinités, ou qui s’intéressent à ce que je fais.
    😉
    Tu as des gens qui tentent leur chance : ils se disent que « sur un malentendu » ça peut marcher !
    😀

  • Aurélien

    Reply Reply 25/05/2011

    @Alcaline: non je ne vais pas répondre favorablement, je privilégie naturellement les gens qui me suivent ou qui aiment ce que je fais ou avec qui je suis en contact, la liste est longue 😉

    @JN: et oui il a du écumer le top Wikio, ça arrive régulièrement

    @Olivier: quand tu as une liste tu as aussi ceux qui t’inscrivent de force sur leur newsletter, quand tu leur signales ils te disent « mais toi aussi tu m’envoies des emails », ça me rend dingue 🙂

    @Mademoiselle: et voila, le mot est lâché, ce sont les Jean-Claude Dus du net 🙂

  • LOL excellent, je ne suis pas spécialement connu au niveau du blog mais ils ont vu que j’avais un certain train de vie donc j’ai reçu des demandes d’argent assez marrante… 🙂

    Pour moi cela fait partie des relations humaines, soit on sais les gérer soit pas mais ce qu’il y a de cool c’est que cela s’apprends…

    Pour commencer je recommande Carnegie « Comment se faire des amis »

  • Charles

    Reply Reply 25/05/2011

    En effet, y a des demandes des fois qui laissent à désirer.

    Si tu l’enseignes pas déjà dans ta formation bloguer et gagner, tu devrais l’ajouter ^^

  • Liza

    Reply Reply 25/05/2011

    Bonjour! Aurélien,
    Je peux dire que j’ai de la chance car je n’ai pas de problème à communiquer avec les gens ainsi qu’à la façon de leur faire une demande.
    Je reviens d’un voyage à Paris et en une semaine,
    je m’étais déjà fait certains contacts amicaux.
    Je crois que tout est dans l’approche ainsi que dans la façon de se présenter et d’écouter l’autre…
    C’est bien non ? pour une petite québécoise…

  • Sandrine

    Reply Reply 25/05/2011

    Excellent, et tellement vrai dans tous les domaines, pas seulement avec les blogs. C’est étrange cette façon de penser que le temps des autres et moins précieux que le sien…

    Tu m’as pris de vitesse je suis justement entrain de faire un petit panel de perles. 🙂

  • Salut Aurélien,

    Un très bon article, les partenariats sont pour moi un point sensible, dans une stratégie marketing qui fonctionne.

    Je vais rajouter un point important à ton article, pour être SUR d’avoir une réponse positive, il faut en premier lieu, voir pour les interêt de la personne à qui tu demande de l’aide.
    Ça rejoint ton exemple sur le cadeau, il faut d’abord donner pour recevoir.

    A+!

  • Bruno

    Reply Reply 25/05/2011

    A l’époque, je tenais une boutique en ligne de produits africains, je ne vous dis pas le nombre de demandes que je recevais par jour.

    De l’artisan qui proposait ses produits (demande louable) aux « sauveurs de la planète » qui souhaitaient ardemment un sponsoring important.

  • Antoinette

    Reply Reply 25/05/2011

    Bravo pour cette « remise à l’ordre » !

    Malheureusement certains blogueurs n’ont pas compris qu’on est dans un monde basé sur les relations sociales et non pas dans du marketing aggressif…

    Personnellement je n’ai pas encore de blog en français car j’ai commencé à apprendre via le monde anglophone (d’où mon blog en anglais et c’est d’ailleurs grâce à l’Australien Yaro Starak que j’ai découvert Olivier Roland, qui m’a fait ensuite te connaître).

    Donc pour le moment, je ne demande rien, j’apprends ! Et je te remercie simplement pour ton très chouette blog !

  • Babeth

    Reply Reply 25/05/2011

    Coucou Aurélien ,

    Mercis pour tes conseils donnés avec tant de charisme et de générosité 😉
    Porte-toi bien !

  • Lionel

    Reply Reply 25/05/2011

    Bonjour,

    j’ai bien lu l’article jusqu’au bout, je l’ai trouvé intéressant, mais je suis tombé sur une coquille. On ne fait pas d’omellette sans casser des oeufs et on est jamais à l’abris d’un éclat. ex: sur le « un de ces erreurs »
    « Et vous, faites-vous un de ces erreurs lorsque vous demandez une faveur à quelqu’un ?  »

    Je chipote, je sais :p

  • weetabix

    Reply Reply 25/05/2011

    Je refuse de plus en plus ce type de demande …
    en indiquant qu’il faut que j’ai un coup de coeur pour un site pour pouvoir le recommander… bien connaitre le webmaster …

  • Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous.

    Le titre du message que je viens de lire de ta part Aurélien et qui parle d’une erreur à ne pas faire, est très accrocheur.

    C’est pourquoi, en tant que débutant dans le blogging après avoir lu cet article, je viens dire : merci Aurélien pour tes conseils.

    Ce que j’ai aimé le plus chez toi Aurélien (et c’est d’ailleurs pourquoi je viens laisser mon commentaire) c’est ta façon d’écrire, subtile et amusante. J’ai lu avec plaisir ton article, à 2h30.

    Comme j’avais remarqué d’ailleurs en lisant ton histoire en 5 minutes chrono « Read Me I’M Famous » que j’ai trouvé très originale (très différente des autres cadeaux gratuits sur le net, etc.) et surtout : très amusante.

    Concernant ton article, je ne peux pas m’empêcher de penser que cette personne, sans le faire exprès, t’a apporté quand même quelque chose finalement. Devine quoi ?

    Bien amicalement,

  • salut,
    C’est vrai que la c’est osé quand même , 🙂
    Demander une faveur et dire que l’on a aucun intérêt pour le travail de la personne!
    Meilleur façon pour ne pas avoir de réponse du tout je vais dire…
    Elle a du aller un peu trop vite dans son mail

  • Yvon

    Reply Reply 26/05/2011

    Bonjour Aurélien.

    Ca alors, ça fait la deuxième fois ce matin que j’explose de rire à la lecture d’un article de blog ! Vraiment excellent ton article, bravo !

    Es-tu sûr que le gars qui t’a envoyé ce mail n’avait pas reçu un défi de la part de ses collègues ? Du genre « Pas cap de lui envoyer ça » !

    Vraiment trop bon !

    Et plus sérieusement, la version « Claudia » de l’approche est 100 fois, 1000 fois plus intelligente.

    C’est d’ailleurs ce que je recommande de faire à ceux qui galèrent pour trouver un emploi. Je l’ai déjà fait moi-même par deux fois et ça a très bien fonctionné.

    Il suffit de dire, lors d’un entretien d’embauche, que pour « prouver » au recruteur qu’on est sûr de ses compétences, on accepte de bosser gratuitement pendant 3 jours. Un truc du genre :

    « Plutôt que de vous baratiner avec mes diplômes, mon expérience et le reste, pourquoi ne pas m’essayer pendant 3 jours ? Vous me testez, vous voyez ce que je vaux, et si je ne conviens pas au bout de 3 jours, vous ne me payez pas, et on se quitte bons amis ! »

    J’ai réussi à me faire embaucher comme pizzaïolo dans un resto pour la saison d’hiver grâce à ça, et comme prestataire informatique juste après chez la femme du restaurateur…

    Et pourtant je suis comptable de formation.

    Bref, l’approche « Testez-moi » passe toujours devant tous les bla-bla du monde.

    Et c’est tellement rare que ça surprend positivement bien des gens !

    Merci pour cet article

    Yvon

  • Aurélien

    Reply Reply 26/05/2011

    Merci à tous pour vos retours ça m’a fait chaud au coeur !

    @Guillaume: effectivement, « Comment se faire des amis de Dale Carnegie » devrait être au programme de nombreuses filières étudiantes tellement il est indispensable !

    @Liza: c’est très bien, c’est exactement ça qu’il faut faire, vive le Québec ! 😉

    @Sandrine: j’attends avec impatience tes « perles », sur Internet c’est comme pendant les épreuves du bac, il y a qu’à se pencher pour en ramasser !

    @Davy: bien vu, une petite analyse préalable de la personne et de ses intérêts c’est mettre plus de chances de son côté de réussir

    @Antoinette: merci !

    @Lionel: merci pour la coquille, c’est corrigé

    @weetabix: tout pareil 😉

    @Sorin: un grand merci pour ton commentaire, ce genre de retour me motive beaucoup à continuer

    @Yvon: merci beaucoup, venant d’un as de l’écriture comme toi ça me touche d’autant plus 😉

    Pour prolonger la discussion, je rajouterais qu’il faut aussi faire attention à entretenir les relations qu’on a réussi à créer.
    Ca commence par dire merci à la personne qui a pris la peine de vous répondre (vous ferez partie des 40% de personnes qui en prennent la peine 🙂 ) mais c’est aussi le fait de prendre le temps
    de renvoyer l’ascenseur à ceux qui vous ont aidé quand l’occasion s’en présente.

    Hey oui le business c’est comme le mariage, une petite rose de temps en temps ça permet de raviver la flamme 😉

  • Misanthrope7

    Reply Reply 26/05/2011

    Merci pour cet article des plus intéressant.
    En parcourant le mail, j’ai senti comme une gêne et en lisant tes remarques j’ai compris le pourquoi du comment.

    Ton site me fait toujours penser à ce bouquin de Laurent Gounelle « l’homme qui voulait être heureux ». Depuis que je l’ai lu, je ne fais que le conseiller à mon entourage.
    Si tu me le permets, je souhaiterais rajouter un lien vers ton site sur mon blog afin de te faire connaitre à mes ami(e)s.

    Bonne continuation

    K

    • Aurélien

      Reply Reply 28/05/2011

      N’hésite pas à faire un lien vers mon blog si il te plait, ça me permettra de faire connaitre mon message à plus de personnes 😉

  • Salut Aurélien…
    Mon blog pour apprendre la guitare commençant à devenir assez populaire, je reçois aussi pas mal d’emails comme celui-là. Bravo d’avoir mis le sujet sur le tapis avec juste ce qu’il faut d’humour…
    Je suis inscrit sur ton blog depuis 1 mois ou 2, c’est vraiment du bon. Je partage avec toi l’envie de partager sa passion avec des blogs de qualité.
    A très bientôt,
    Pat

  • Bonjour Aurélien,
    ton article m’a fait rire…
    une sorte de sketche il t’a offert quand même ce gars là !
    Il va en prendre pour son grade !
    Oh les fautes d’orthographe il faut mettre ça sur le compte du stress…
    Je suis en train de faire un bêtisier des messages que l’on reçoit quand on est inscrite sur un site de rencontre. C’est vraiment du gratiné, c’est même inimaginable !
    Elisandre (le Royaume Amoureux)

  • Alexandre B

    Reply Reply 26/05/2011

    J’avoue que cette personne y est vraiment allé fort. Un peu de tact pardi !
    Ton proverbe m’en rappelle un similaire :
    On a pas de 2eme chance de faire bien du 1er coup
    A méditer 🙂

  • apwn

    Reply Reply 26/05/2011

    Je suis d’accord avec l’article … Envoyer un mail en demandant directement une faveur n’est pas la bonne méthode à adopter.

    Le mieux c’est de commencer à prendre contact petit à petit avec la personne et de lui venir en aide du mieux possible. Je pourrais par exemple twitter cet article et parler de ce blog avant de contacter Aurélien.

    Puis lui envoyer un petit mail le remerciant pour son blog en mentionnant que j’ai partagé le lien à tous mes amis. Car après tout ce blog déchire trop :p

    Et puis petit à petit à force de lui prouver mon existence je peux lui faire part de mon produit pour éventuellement envisager un partenariat.

    Mais surtout il ne faut pas aller trop vite ! Prendre le temps et bien connaitre la personne avant de lui demander quelque chose.

  • Riche Idée

    Reply Reply 26/05/2011

    Moi c’est les demandes d’échange de liens souvent générés automatiquement pour plusieurs de mes sites mais j’ai trouvé une parade imparable : envoyer leur une facture en trouvant leurs informations dans le whois du nom de domaine. Ça marche une fois sur 30.

  • Abel

    Reply Reply 26/05/2011

    j’aime bien le geste de claudia.
    On ne peut pas ne pas faire quelque chose pour quelqu’un qui agit de cette facon.

  • Jean-Charles

    Reply Reply 26/05/2011

    Une petite pensée pour le pauvre bougre qui est sur la sellette dans ton article 🙂

    Bon, cela-dit, il l’a quand même cherché.

    En tout cas, excellent article.

  • mariedo

    Reply Reply 27/05/2011

    Merci pour cet article, belle démonstration de ce qu’il ne faut pas faire.
    Mais ce que j’ai trouvé génial dans le mail de cette personne c’est cette phrase :
    « Je tenterais de te rendre l’appareil du mieux que je puisse »
    Quelle perle du langage ! Je me la mets en réserve !
    Amicalement

  • Tiens donc je voulais également te contacter pour un peu de soutien 🙂

    Je vais t’envoyer un copier/collé de son message 😉

  • Martin

    Reply Reply 27/05/2011

    J’ai eu pire: quelqu’un qui me demande une information sur le 4L Trophy depuis mon blog sur le Maroc.

    Pas de bonjour.
    Phrase à l’impératif.
    Fautes d’orthographe.1 ou 2 ne me gênent pas, mais la, on était sur du SMS
    Pas de phrase de politesse du genre « Merci d’avance » ou « Cordialement »
    Surtout pas de nom: pourquoi se présenter

  • Ah celui il a donné le bâton pour se faire frapper. Il y a certaines personnes qui sont vraiment « maso ».

    Bien que je n’aurais jamais eu cette approche, merci pour cet article qui me sera bien utile pour les futurs partenariats que je vais mettre en place.

    Félicitations à Claudia qui a apporté de la valeur sans rien attendre en retour. Elle a ainsi reçue ce qu’elle méritait.

    A très bientôt (à Paris ou au Brésil),

    Laurent Dijoux

  • Olivier

    Reply Reply 27/05/2011

    La première phrase fait penser à un canular. Bon, je pense qu’en voyant son mail affiché comme ça, cela va l’inciter à corriger ses maladresses et à progresser.

    La règle d’or pour contacter d’autres blogueurs est pour moi d’apporter quelque chose de personnalisé à celui que l’on contacte. C’est comme cela que je procède et jusqu’à présent ça a porté ses fruits. Ce qui compte aussi c’est d’être sincère dans sa démarche. Quand je me suis mis à refaire ta présentation par exemple, je l’ai fait parce que ça m’amusait et j’esperais que ca ferait plaisir. Et ça a marché ! La « Claudia méthode » en résumé !

  • Liza

    Reply Reply 27/05/2011

    Je crois qu’il n’a pas fini d’entendre parler de lui…Serait-il devenu un célèbre (anonyme) bien malgré lui ? (lol) En tout cas, avec tous ces commentaires sur lui, il saura sûrement comment mieux s’y prendre à l’avenir…

  • On a vraiment du mal à croire que certaines personne puisse parler de cette façon pour demander de l’aide et des conseils ! En tout cas c’est un très bon exemple dans lequel on peut voir toutes ces choses qu’il ne faut pas dire.

  • Liza

    Reply Reply 29/05/2011

    Concernant les fautes d’ortographes, je ne les approuve pas. Loin de là, car le français est ma langue que j’adore et que je tente de maîtriser le plus possible. Mais je me rends compte, par mon travail sur internet, qu’il y a de plus en plus de gens qui ne s’expriment pas bien et qui font des erreurs.
    Je crois que c’est dû à la rapidité de tout ce qui est électronique : ex. les messages emails (ici, au québec, on dit des courriels) ainsi que les textos que les jeunes (surtout) utilisent sur leur cellulaire et ainsi de suite…
    À force de vouloir aller de plus en plus vite et de raccourcir les phrases et les mots, on peut finir par ne plus savoir écrire notre beau français. Et d’autant plus qu’avec tous les anglicismes que l’on emploie (surtout en France) c’est très dommage pour notre belle langue.
    Ce n’était là que ma petite opinion.

  • Rémi

    Reply Reply 29/05/2011

    Je que je trouve le plus « choquant », c’est qu’il s’agit avant tout de politesse et de savoir vivre.
    J’ai écris « choquant » mais pas vraiment étonnant, dans le monde réel de nombreuses personnes sont ainsi : elles considèrent que tout leur est du.

  • Yvan

    Reply Reply 29/05/2011

    Il est quand même vrai que le correcteur d’orthographe de cette personne semble avoir cessé de fonctionner tout comme la relecture qui ne doit pas être son fort. J’espère que si elle lit les commentaire de l’article, elle comprendra qu’il n’y a rien de personnel contre ellemais qu’il y a des petits efforts de forme à apporter.

    La question que je me pose est de savoir quel laps de temps maximum est ce que l’on peut se laisser pour répondre à un message…Souvent lorsque l’on reçoit beaucoup de messages l’on n’a pas toujours le temps matériel pour y répondre (gestion des priorités oblige). Alors j’aimerais savoir objectivement (ou subjectivement 🙂 ) quel marge de temps est ce que l’on peut se laisser pour répondre aux messages ?

  • Liza

    Reply Reply 30/05/2011

    En relisant mon texte écrit précédemment, je me suis rendue compte que j’ai fait une faute d’orthographe en écrivant ce mot ‘orthographe’ car j’avais oublié d’ajouter un ‘h’ au début de ce mot.
    Ce devait être dû à une distraction
    de ma part ou bien c’est la clé de mon clavier qui n’a pas voulu l’inscrire (lol)… mais je tenais absolument à me corriger puisque j’aime tant cette belle langue. française…

  • La vache, c’est un champion du monde lui… je suis sûr qu’il fait des maquettes en allumettes 😉

  • Wil

    Reply Reply 03/06/2011

    Très intéressant cet article… Cela me rappelle le conseil de l’Evangile: « Demandez, et vous recevrez. »

    Au fait, y a encore de la place dans ta blogroll ?
    Non, je rigole…

  • Olivier

    Reply Reply 29/06/2011

    très bon article, j’ai bien ri en le lisant 🙂

    J’espère que cette personne l’a lu également, pour apprendre de ses erreurs 😉

  • on marche à l’émotion …

    souvent je propose gratuitement des services pour laisser le client essayer et valider, une fois la 1ère marche passée …

    je suis dedans, compétent, pourquoi aller ailleurs ?!

    C’est important de s’ouvrir pour créer le lien, et donner pour recevoir ensuite !

    Ca marche pas tt le temps …

    Sebastien

  • Liza

    Reply Reply 15/07/2011

    Je suis certaine que je vais en surprendre plusieurs car j’ai une opinion qui diffère de la majorité de ceux s’étant exprimé ici, concernant le cas dont il est question depuis un bon moment sur ce blog. Je pense que peut-être que tout a été dit concernant ce type et que l’on pourrait changer de sujet maintenant au lieu de continuer à lui ‘cogner dessus’.
    Pauvre type… un peu de compassion pourrait sûrement lui faire du bien car après tout, il n’a pas fait de mal à personne, je crois qu’il s’est tout simplement mal exprimé.
    D’autre part, il commence son texte ainsi: Bravo, votre blog est vachement bien classé… (ce sont des félicitations). Il dit qu’il n’a pas (encore) pris connaissance du blog (mais peut-être qu’il est trop pris par son projet (ou tout autre travail) et qu’il se reprendra dans l’avenir. Il dit même qu’il tentera de rendre pareil service, du mieux qu’il pourra… (c’est une sorte de reconnaissance et cela fait preuve de bonne volonté). Bref, se pourrait-il qu’il ait eu de bonnes intentions et que peut-être il se serait tout simplement pris de la mauvaise façon? par manque de connaissances ou d’expérience. Après tout, on ne connaît ni son âge, ni ses compétences.
    Enfin, ce n’était que mon humble opinion reliée aussi
    à ma formation en travail social et en relation d’aide.
    Que voulez-vous, mon travail est d’écouter, de comprendre et de venir en aide aux gens…et non pas
    de les rejeter, ni de les humilier ou les ridiculiser.
    En résumé, je voulais seulement faire voir un autre
    ‘côté de la médaille’ car nous n’avons pas toutes les données concernant cette situation.

  • Excellent article !!!! Absolument d’accord… Mais je me trouve face à un dilemme :
    – Je suis depuis peu blogueur, et auparavant ai peu consulté les blogs
    – J’organise un évènement qui peut intéresser tous les types de blogueurs, bien au-delà de ceux que je connais et avec qui je développe une relation.
    Mon dilemme est donc : dois-je proposer l’évènement uniquement aux blogueurs que je connais ? Oui puis-je me permettre de le suggérer à d’autres ? Et de quelle façon ?
    Comme je me trouvais face à une impasse j’ai créé une page facebook OUVERTE à tous les blogueurs, cette page sera un répertoire d’évènements interblogueurs. Est-ce qu’il existe des répertoires de ce genre sur d’autres sites ?
    complémentaires à nos relations interblogueurs… 😉

  • Bifron

    Reply Reply 19/10/2012

    « Attérant » je crois que le mot n’est pas trop fort. On peut pardonner à un débutant, pas à un malpoli.

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !