Ne perdez pas votre temps à chasser des papillons !

Aurélien Amacker Bloguer Gagner Costa Rica


Il y a 2 semaines j’étais au Costa Rica et j’en ai profité pour tourner cette vidéo sur une plage paradisiaque.

Le mois dernier lors de ma participation au groupe mastermind de Jeff Walker aux États-Unis, j’ai eu l’occasion de rencontrer Michael, un web entrepreneur australien qui gagne sa vie sur Internet.

Il nous a présenté une très belle métaphore qui explique pourquoi c’est une perte de temps de « chasser les papillons ».

Dans cette vidéo, je vous explique:

  • Le concept de cet entrepreneur australien qui a gagné 1 million de dollars sur Internet.
  • Mon parcours personnel qui m’a permis de « créer mon jardin ».
  • L’exemple de Vincent, membre de ma formation Bloguer Gagner, qui a pris une décision dans sa vie et qui gagne maintenant déjà 250 euros avec son blog au bout de seulement 8 mois.

Désolé pour les tremblements de la caméra mais on a improvisé cette vidéo avec mon Iphone et ce n’était pas pratique du tout 🙂

 

Et vous, que pensez-vous de cette métaphore ?

Êtes-vous un chasseur de papillons ou un créateur de jardin ?

A quel moment de votre vie avez-vous « chassé les papillons » et à quel moment avez-vous « construit un jardin » ?

Répondez à ces questions en laissant un commentaire ci-dessous

 


45 Comments

  • Ouah, la belle plage :), ca donne envie surtout qu’on est sous la pluie actuellement sur Lyon !

    Belle image ces papillons :), je suis en train de me créer un petit jardin aussi, loin d’être aussi grand que le tien mais petit deviendra grand !!

  • Julien

    Reply Reply 05/07/2012

    C’est une très très bonne métaphore, créer un jardin plutôt que d’attraper des papillons.

    C’est la même différence qu’entre consommer, et produire. Quand on produit, les personnes consomme ce que l’on a créer, et c’est à long terme, bien plus intéressant pour soi-même.

    Sinon Aurélien, les plages au Costa Rica sont encombrés ou quoi ? T’es toujours en train de regarder par terre 😉

    Merci encore pour cette vidéo qui fait rêver !

    • Mdr pour le regard par terre… 🙂
      Je n’avais pas remarqué. Mais il a raison. Il ne va quand même pas se casser la g…

      La métaphore de se « créer un jardin » est très bonne.
      Car un jardin, c’est du boulot à créer, mais quand il devient superbe, il est plus facile de « seulement l’entretenir »…

      Autrement dit, les efforts du début sont importants. Mais ils valent le coup et ensuite, on peut adopter un rythme de croisière relativement cool pour l’entretien du jardin. 😉

      J’ai déjà construit un « jardin sympa ». Il n’est pas terminé, mais prend bonne forme. L’ossature, l’aspect général est défini. Reste encore à l’embellir.

      Bonne continuation dans cet univers paradisiaque. 🙂

      Sam

  • Nico

    Reply Reply 06/07/2012

    Il y a une raison pour laquelle tous les messages sont désormais en mode vidéo ? Lorsqu’on consulte d’un smartphone, ça n’est pas pratique et au final, je ne reviens jamais dessus, ce qui fait que je loupe tous les articles.
    j’imagine que ce n’est pas au hasard que tous les blogs proposent aujourd’hui des vidéos mais c’est dommage…

    • Hello Nico,

      Je comprends bien ton interrogation, devons-nous accepter de facto la vidéo parce que les blogs nous la proposent, si ce n’est nous l’imposent ?

      Mais il faut dire que la vidéo, c’est tout simplement plus fun ! Plus agréable, plus vivant, plus vrai ! Il y a l’image, le son, et surtout le rêve.

      En tant qu’écrivain, je sais le poids et la force qu’ont les mots, lorsqu’ils sont écrits.

      Mais cette force et cet éclat prennent toutes leurs dimensions, lorsqu’ils sont livrés dans leur contexte original, celui de la sincérité et de la spontanéité.

      C’est ce que permet la vidéo, prise sur le vif, comme celle qu’on vient de voir.

      Une vidéo sincère, spontanée, avec un cadre de fond [une plage au Costa-Rica] qui n’est pas inventée par des mots, mais bien réelle, bien visible, bien accessible !

      C’est cette sensation de vérité qui permet à Aurélien de toucher son but : faire rêver.

      Ce qui est, à mon sens, le plus beau métier du monde.

      Ton smartphone (comme le mien d’ailleurs) rame sans doute avec la vidéo. Mais quelle importance, puisque si cela t’interesse, il te suffit de brancher ton ordi (tu en as un aussi ?) pour regarder cette vidéo dans des conditions confortables ?

      Tu me diras peut-être que tu n’as pas le temps.

      Pas le temps de rêver pendant 3’45 ?

      Ce serait bien dommage !

      Bien à toi,

      Pascal

    • Bernard

      Reply Reply 06/07/2012

      Mais moi, je trouve au contraire que c’est sympa ces messages en vidéo. Je ne trouve pas ça « dommage » du tout.

      Alors, qu’Aurélien continue, ce serait bête de se priver d’un décor tel celui dans lequel il évolue. 😉

      Pour en revenir au sujet, je suis en train de continuer d’embellir le « jardin » que j’ai commencé à me construire.

      Mon blog arrive à 4000 visites par mois en partant de zéro quasiment depuis le début de l’année.

      Tout est basé sur le référencement naturel. Tout est « gratuit ». Seul l’autorépondeur coûte quelques euros. Et encore, il est partagé avec un autre de mes blogs… 🙂

      Un Kindle va sortir cette année. Outre amazon, la promotion passera par mon blog…

      Un peu de pub commence à me rapporter quelques euros. Bref, le « jardin » prend une belle forme.

      Bonne continuation. 😉

      Bernard

  • Xavier

    Reply Reply 06/07/2012

    C’est une excellente métaphore, et je m’y emploie depuis bien longtemps maintenant!
    C’est comme quand je vois des amis avec du potentiel qui galère à trouver du travail… Moi j’ai décidé de l’inventer, mon travail, plutôt que de l’attendre!

    Provoquer les opportunités, provoquer sa chance: c’est un peu ce que dit Philippe Gabilliet dans son livre « Eloge de la chance », je le conseille vraiment à tout les marketeurs qui veulent réussir avec comme compagnon l’optimisme et l’éthique.
    D’ailleurs, une vidéo de Gabilliet: http://www.youtube.com/watch?v=5B7ocazsr_0

  • GuillaumeSI

    Reply Reply 06/07/2012

    L’axe majeur de cette vidéo réside dans le choix d’être maître de son destin ou pas!
    Le jardin bien sûr, avec une perspective de champs puis de pampa…
    J’adhère complètement!

  • Voilà une métaphore qui fait réfléchir – voilà plus de 3 ans que j’ai décidé de « planter mon jardin » et c’est une belle aventure qui demande à la fois patience, persistance mais aussi suivre son intuition et développer son pouvoir de décision : faire les bons choix et allouer son temps là ou cela en vaut la peine.

    Tout ça sur fond de mer et de soleil !

    Merci Aurélien,

    Cédric

  • Alex

    Reply Reply 06/07/2012

    Belle métaphore Aurélien!
    C’est clair qu’il est préférable d’avoir son propre jardin!
    (Sauf dans le cas où tu as des chasseurs de papillon qui font le travail à ta place, là c’est aussi ok 😉 )

  • Arnaud

    Reply Reply 06/07/2012

    Merci pour cette métaphore que je ne connaissais pas mais qui résume bien selon moi l’esprit d’entreprise.
    C’est facile d’attraper rapidement quelques papillons même si on est débutant. Mais si on veut en attraper beaucoup il faut beaucoup de moyens, d’efforts et en plus des bonnes techniques.
    Cultiver son jardin est une stratégie qui est toujours plus profitable au long terme. Pour attirer les papillons est plus coûteux en temps mais moins en moyens. Plus on fait croître le jardin, plus on a de chance d’en attraper beaucoup. Et quand on a en plus la bonne méthode pour rendre notre jardin florissant (en copiant par exemple les maîtres jardiniers), les papillons viennent naturellement et les attraper devient un vrai plaisir et un jeu d’enfant. C’est ça la magie d’être entrepreneur.
    Je préfère m’attarder sur des techniques qui attirent les papillons plutôt que celles qui les chassent même si chasser me procure également du plaisir.

  • Salut Aurélien

    Qui ne choisirais pas le jardin ??? Certainement un mouton. Ou plutôt une personne indécise ou peu sûr d’elle…
    Internet nous donne le moyen de créer autant de jardins que l’on veut. Alors pourquoi se limiter et pourquoi s’en priver ???

    Thierry

  • Pascal

    Reply Reply 06/07/2012

    Vidéo bien motivante. J’ai décidé d’arrêter de chasser les papillons lorsque j’ai suivi la formation « Créer un blog qui rapporte » il y a quelques mois. Vos conseils sont toujours très opportuns.
    Merci.

  • Solal

    Reply Reply 06/07/2012

    @ Thierry: parce que la plupart des gens sont des mous du genoux qui aimeraient bien qu’on leur fournisse un jardin tout beau tout nickel sans devoir retourner toute la terre et semer. 🙂

  • Jeremy Goldyn

    Reply Reply 06/07/2012

    Bonjour Aurélien,

    La différence entre créer un jardin et attraper les papillons tiens principalement à la mise en place d’une stratégie gagnante au sein de son business. On pourrait l’associer au coeur du Buisness Model c’est à dire à la valeur qu’offre le site Internet en question pour ses visiteurs. Pourquoi est-ce qu’on est excité lorsqu’on visite un site Internet et pourquoi est-ce qu’on l’est moins quand on visite un autre ? C’est ce genre de question qui permettent de définir la valeur d’un blog ou d’un site Internet.

    Ce qui est vraiment intéressant avec un site Internet ou un blog, c’est que s’il rapporte de la valeur durant son fonctionnement, il a également une valeur en lui-même comme tu l’as expliqué.

    J’ai créé un blog sur les énergies et l’environnement qui malgré un très faible trafic (<1000 visiteurs par mois) m'a permis de gagner quelques milliers d'euros. Aujourd'hui, je suis en phase de revendre la totalité du concept pour une à deux fois le prix comme tu l'a très bien dit aussi.

    Merci pour ta vidéo et à tout à l'heure 😉
    Jérémy

  • Jean-Marie

    Reply Reply 06/07/2012

    Bonjour Aurélien

    Très belle vidéo. Je suis en train de créer justement mon jardin en suivant tes conseils avec le programme » un blog qui rapporte en 31 jours ».
    Et une fois que j’aurai tout mis en place toute ta stratégie j’espère moi aussi avoir un très joli jardin.

    Jean-Marie

  • Mariette

    Reply Reply 06/07/2012

    Bonjour Aurélien,
    Super l’image des papillons et du jardin…
    Dans mon jardin il y a encore beaucoup de boulot (surtout sur le blog!) mais il se développe dans différents domaines…
    Avoir une meilleure qualité de vie en proposant au gens de devenir le premier rôle de leur propre film : « leur vie! ».
    Merci.
    Mariette.

  • Helena

    Reply Reply 06/07/2012

    Bonjour Aurélien,
    Tu as osé, tu as pris le risque, tu as gagné….
    Quand on prend la décision de lâcher ce que l’on connait, ce à quoi nous sommes habitués ou la sécurité, on donne à la vie un signal fort… et à force de persévérance et de rebondissements, la réussite arrive.
    Le fils de Walt Disney, quand il a eu l’idée des Parcs que l’on connait aujourd’hui, a connu divers revers. Les banques ne voulaient pas le suivre, personne ne croyait à son projet trop novateur… Il ne s’est pas découragé, il a vu, je crois, 250 banques…et enfin il a trouvé quelqu’un qui cru en lui et qui l’a aidé à réaliser ce projet!!! Il y a des tas d’exemples tel que celui-ci….
    Persévérer, se relever, continuer d’avancer, voilà le jardinier du succès! Il sait agir avec son intelligence rationnelle, faire des plans, connaitre quand il doit faire les semis, etc, et aussi et surtout utiliser et développer son intelligence intuitive et créative. C’est elle qui fera la différence!!
    Je suis, pour ma part, en train de créer un nouveau jardin, mon blog qui me rapporte. C’est toi qui m’en a ouvert la porte, merci pour cela!
    Je suis pourtant à un autre moment de ma vie que la plupart d’entre vous… La jeunesse n’a rien à voir avec le nombre des années!!! hihihi! ‘-)
    Quelle belle aventure que la vie!!! Alors à tous vos beaux jardins tout plein de papillons aux mille couleurs…
    Héléna

  • Salut Aurélien,

    Mon père me disait toujours, Méfies toi de ce que tu obtiens facilement, mais sois à l’aise avec tout ce que tu aura obtenu avec endurance. Ne dis pas que réaliser ceci ou cela est impossible, mais met chaque jour un pas devant l’autre de la plus belle des manière .Quand tu regardera en arrière, tu te rendra compte que tu viens de réaliser l’impossible.

    J’ai toujours ces phrases qui m’animent et je pense que c’est la plus belle des façon de créer son Jardin.

    Mon blog http://club-a-succes.blogspot.com me génère après 7 mois d’existence en moyenne 80 à 150 euro tous les mois et je ne compte pas m’arrêter la. je met en pratique le conseil de mon père en apprenant des autres chaque jour pour m’amélioré.

    J’ai commis des erreurs au départ et ce fut la plus belle école de formation.

    Amicalement,
    Xavier

  • Nathalie

    Reply Reply 06/07/2012

    Salut Aurélien, ça fait longtemps…Sympa cette métaphore … J’ai moi aussi pris la décision cette année de créer mon jardin et d’arrêter de chasser des papillons. J’ai décidé de quitter un emploi stable d’Assistante de direction au sein de l’Assurance Maladie (ou j’étais fonctionnaire depuis + de 4 ans), pour d’une part changer complètement d’orientation professionnelle, en m’orientant vers l’immobilier et le tourisme, mais j’ai aussi fait le choix de m’expatrier au Portugal (en Algarve), pour exercer cette nouvelle activité professionnelle. Nous avons décidé aujourd’hui, avec mon mari, de remettre en cause 18 ans de vie commune, vendre notre superbe maison de Cesson, pour saisir une opportunité qui nous tient à coeur et changer de vie. C’est un risque énorme, j’en suis contiente et mesure tout à fait l’ampleur du projet, mais comme on dit, qui ne tente rien, n’a rien. J’aurais pu effectivement continuer ma petite vie monotone et continuer de me lever tous les jours pour aller travailler pour quelqu’un, sans pour autant en avoir les fruits du résultats et cela pendant de nombreuses années encore. Oser, c’est risqué, je prend le risque… avec Ejan (http://ejantourismeimmobilier-algarve.com/)

  • Benjamin

    Reply Reply 06/07/2012

    Je pense que « créer son jardin » est à la portée de tous, il faut simplement s’en donner les moyens et ne pas se laisser berner par la société actuelle.
    En tout cas, une nouvelle fois, une vidéo très motivante qui me « booste » pour développer toujours plus mon blog !

  • ERIC

    Reply Reply 06/07/2012

    Coucou
    Il y a 30 ans -déjà ! – j’ai décidé de créer mon jardin ; une agence de com. plutôt que rester salarié tranquille ! J’ai galéré, gagner du fric puis en ai perdu, me suis redressé, etc. J’ai appris -trop tard ! – que j’étais pas un gestionnaire et que le fric et moi, c’est 2 choses bien différentes. Mais qu’importe. Aujourd’hui retraité mais nouveau blogueur … je regarde ces années en me disant: j’an ai vécu des événements sympas qui ont bien rempli ma vie! Et qui vont me servir pour le blog …
    Alors oui faut cultiver son jardin … En fait, vivre plutôt que regarder la vie passer .
    Bien cordialement.

  • mohamed el amrani

    Reply Reply 06/07/2012

    salut Aurélien
    creer son jardin c est le réve de chaque personne .mais il nous faut beaucoup .si tu peux Mr aurélien m aider a avancer j ai envie de faire mon propre jardin .je suis sure que petit a petit on deviendra grand .
    j attends ta reponse.

  • roland

    Reply Reply 06/07/2012

    oui pas mal la vidéo

  • Michaël

    Reply Reply 06/07/2012

    Salut Aurélien,

    Y a pas photo, les « Michaël » sont plutôt un bon cru… Mais je n’en dirai pas plus, au risque de voir gonfler mes chevilles 🙂

    Alors, « chasser » les papillons de la forêt Amazonienne ou cultiver son jardin, quoi de plus naturel en somme pour un ex-jardinier botaniste devenu entre temps « par accident » docteur de l’Université… ?

    Mais… Le Génie de la Vie, comme tu le dis, nous pousse sans cesse vers de nouveaux rivages, à travers de nouveaux choix. Qu’importe nos vieux lauriers, c’est bien là l’important.

    N’oublions pas, quoi qu’il en soit, de vivre l’instant présent !

    Merci pour ces belles images et ce sympathique partage.

    Amicalement,
    Michaël

  • Jérémie

    Reply Reply 06/07/2012

    Salut Aurélien,
    C’est sûr que c’est la force de notre intention qui permet de passer du stade « simple chasseur de papillon » au stade « paysagiste » ! C’est toujours bon pour la motivation de se rappeler ce que l’on veut vraiment dans la vie, merci !
    Jérémie

  • Hello Aurélien !
    Et c’est cool ! Chaque jardin augmente la valeur générale des richesses !
    Je suis en train de créer mon jardin aussi !
    Merci pour ça et à bientôt
    Luc

  • très belle métaphore aurélien, aujourd’hui je suis créateur de jardin et pour avoir été chasseur de papillons à l’époque j’avoue que c’est carrément une autre vie à bientôt et continue comme ca! tu me motive.

  • Bonjour Aurélien,

    quel cadre !

    pour ce qui est de la métaphore, elle sera toujours d’actualité.
    celui qui veut créer de la richesse, la liberté d’action, récolter par la suite les fruits de son labour, eh bien il saura quoi choisir mais certainement pas la chasse aux paillons!

    une anecdote: un mentor conseilla à son disciple
    si tu veux réussir et devenir riche , il faudrait éviter d’être salarié toute ta vie. choisit plutôt un métier de créateur de la valeur, un métier qui t’offre liberté et profit..

    amicalement

  • Franck

    Reply Reply 07/07/2012

    J’essaye de bien me renseigner avant car je voudrais développer un concept de web série avec des amis comédiens bénévoles, si cela marche je les embaucherais… LOL

  • Patrice

    Reply Reply 07/07/2012

    Salut Aurélien

    Je ne comprend pas bien, mais je ne suis pas doué en calcul …

    Dans tes vidéos récentes, celle-ci y compris tu parle de ton entreprise qui réalise 20 000 euros de chiffre d’affaires par mois … waaaa cela fait 240 000 par an … !!!

    Le problème est que tu es censé avoir fait un lancement de 500000 euros cette année …. … tu devrais donc parler, rien qu’avec ce lancement, de 41 000 euros par mois de CA plus tes autres ventes … ou est donc passé le reste de la monnaie …????

    Mais bon le calcul n’est pas mon fort …

    Patrice

    • Helena

      Reply Reply 07/07/2012

      Bonjour Patrice, cela m’aurait fait plaisir, qu’en plus de vouloir savoir sous quel matelas Aurélien cache ses économies, tu montres ton visage et le nom de ton site et…comprendre tous ces calculs.

    • Aurélien

      Reply Reply 07/07/2012

      Salut Patrice, 500 000 euros c’est le volume de ventes TTC (toutes taxes comprise), que j’ai réalisé pendant le lancement.
      Quand je dis 20 000 euros par mois c’est un chiffre d’affaires H.T. (hors taxe, donc après déduction de la TVA).

      Le mois du lancement j’ai du encaisser 200 000 euros TTC (donc 160 000 euros HT), et depuis je fais en moyenne 20 000 euros H.T. par mois de chiffre d’affaires (ça correspond aux paiements récurrents du lancement plus la vente de mes autres produits, les commissions d’affiliation et la publicité).

  • Alessandro

    Reply Reply 08/07/2012

    Salut Aurélien,

    Ça fait réfléchir…
    Dans mon jardin, je penserai donc à planter les plantes qui attirent les papillons :-))))

    Ce qui amène le sujet : bien choisir ses plantes ou fleurs dans son jardin car toutes n’attirent pas forcément les papillons !

    A méditer et au plaisir

  • Silverhorse

    Reply Reply 08/07/2012

    Bonjour Aurélien !

    Une belle métaphore, un peu comme
    dans Père riche, père pauvre pour
    définir la notion d’actif ou de passif.

    Tout comme dans l’Autoroute du Millionnaire
    avec le bas côté, la voie lente et la voie rapide.

    Pour répondre à ta question, mon épuisette à papillon n’était pas assez grande. Je viens tout juste de terminer mes études et je rentre « dans la vie active ». Humainement et pécuniairement, le prolétariat ne m’attire pas du tout. Je commence en créant mon jardin, avec de délicieux fruits pour aider le plus de personnes possible.

    Fabien

  • Olivier

    Reply Reply 08/07/2012

    Bonjour Aurélien,

    Très intéressante vidéo, cette décision de créer son jardin est dure à prendre lorsque l’on a toujours été salarié, et lorsque l’on est issu d’un environnement où personne n’a jamais créé son propre jardin !

    Pour ma part elle s’est prise en 2 temps : la 1ere décision a été de se lancer sur internet (après avoir été ingénieur salarié et Conseiller Financier salarié …) en commençant par apprendre comment font les gens. La 2eme a été de réaliser qu’apprendre c’est bien mais si l’on ne passe pas à l’action finalement cela ne sert à rien.

    Il faut beaucoup de prises de conscience pour passer du mode « chasse de papillons » à « créer son jardin », il faut dépasser des croyances personnelles qui peuvent nous avoir été inculquées depuis notre tendre enfance.

    Ceci dit je trouve aujourd’hui que « créer son jardin », c’est « vivre ».

    Je ne regrette pas ma décision qui est très récente, et je suis même soulagé de l’avoir prise …

    Bonne continuation,

    Olivier

  • Modibo

    Reply Reply 09/07/2012

    Bonjour Aurélien, et bon séjour sur cette magnifique plage de Costa Rica.
    C’est une belle hitoire pour moi qui chasse les papillons sans pouvoir les attraper.
    Merci pour la motivation cela me monte le moral.
    Bien à toi Modibo.

  • Liza

    Reply Reply 09/07/2012

    Bonjour! J’aime beaucoup cette métaphore car le papillon est mon symbole fétiche et chaque fois que je l’aperçois, il représente le bonheur et la chance pour moi.
    De plus, je n’ai pas à le chasser car c’est lui qui le fait… (lol) Tous les soirs, lors du repas sur ma petite terrasse, ils sont deux papillons et ils viennent danser au dessus de notre jardin, devant nous, au soleil plus particulièrement, juste avant la tombée du jour…
    Quel joli spectacle! Vive les papillons…et les jardins!…

  • Yuri Astanov

    Reply Reply 09/07/2012

    Il faut vivre la vie qui nous ressemble 😉

    Changer « le monde » qui nous entoure pour qu’il s’adapte à nous, se créer « sa vie », plutôt que de se changer pour vivre dans un monde préconçu par les autres.

  • Vivian'Thalie

    Reply Reply 09/07/2012

    Un homme qui se promenait vit un cocon dans un petit trou.
    Il s’arrêta de longues heures à observer la chrysalide, devenue papillon, qui s’efforçait de sortir par ce petit trou. Après un long moment, le papillon semblait faiblir et lui donnait l’impression qu’il allait abandonner. L’homme était convaincu que le jeune papillon avait fait tout ce qu’il pouvait pour sortir de ce trou, sans succès. Alors, il décida de l’aider : il prit un canif et ouvrit le cocon.

    Le papillon sortit aussitôt mais son corps était maigre, faible et engourdi, ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine. L’homme continua à l’observer, pensant que d’un moment à l’autre, les ailes du papillon s’ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon pour qu’il puisse prendre son envol.
    Il n’en fut rien !
    Et le pauvre papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son maigre corps et ses ailes rabougries.
    Jamais il ne put voler.

    Réflexion :
    Ce que l’homme, avec son geste de gentillesse et ses bonnes intentions, ne comprenait pas, c’est que le passage par le trou étroit du cocon un stade indispensable qui permet au papillon de se renforcer suffisamment pour sortir de façon autonome du cocon qui l’enveloppait. Cet effort est vital pour que le papillon puisse développer ses ailes pour pouvoir voler.

    Il nous arrive à tous de nous trouver dans notre « cocon » ou de voir nos amis dans cette même situation symbolique. Enveloppé dans les « soucis », « épreuves » et « problèmes », nous pouvons tous en ressortir plus forts. Il y a un deuxième axe dans cette histoire : Parfois nous voulons, avec toutes les bonnes intentions du monde, porter le fardeau des autres ou trouver les solutions pour les autres. Si, bien entendu, ceci est motivé par l’amour qui vous anime, l’épreuve devra quoi qu’il soit être surmontée par la personne que vous voulez aider ou soutenir. Au final, ce sont les personnes concernées qui vont devoir eux-mêmes se sortir de ce qui les touchent. Nous ne pouvons pas le faire pour eux. Au mieux, nous pouvons les encourager, les motiver, les soutenir,…

    Aussi douloureuse que soit l’expérience, elle renforce toujours la personne qui la surmonte ! Nous sommes tous témoins de ce principe fondamental : nous avons tous nos plaies de la vie et elles témoignent que nous avons gagné plusieurs batailles ! Nous sommes tous capables de sortir de notre cocon !

    Belle journée à tous !

  • Fabien

    Reply Reply 10/07/2012

    Salut Aurélien.
    Aurais-tu un lien vers le blog de Michael, l’entrepreneur australien dont tu parles et surtout vers son film à 1M de dollars.
    Je suis réalisateur et mon blog va être vraiment axé vidéo, donc tu peux comprendre mon intérêt pour ce genre de films. Merci.
    Ps. Pour info j’adore le principe du jardin, pour ceux que çette histoire de papillons et de jardin intéresse vous trouverez toutes les infos dans un bouquin que je suis en train de lire qui est à l’origine de ce système: Your life, your legacy de Roger Hamilton, pas facile à trouver en anglais sur Amazon (plus facile en pdf ) et pas de traduction en français malheureusement, on se demande pourquoi? Vu la source d’inspiration que représente ce livre. Bonne lecture à tous…

  • MarieEve

    Reply Reply 14/08/2012

    Bonjour Aurélien,
    Si seulement j’avais créé mon jardin avant, j’en ai envie depuis tant d’année! Heureusement, j’ai croisé ton chemin et aujourd’hui je bêche! Bientôt le semis…à quand la récolte ?

  • Ross

    Reply Reply 23/08/2012

    Hey bro – love it of course! Hey – I also heard you interviewed some ultra awesome dude in Durango?

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !