Une astuce simple pour ne plus faire de fautes d’orthographe !



Il est très important de bien savoir écrire lorsque l’on doit publier des articles sur son site internet.
Dans cette vidéo, je vais donc vous expliquer comment, avec un peu de volonté, il vous sera possible d’écrire sans faire de fautes d’orthographe.

Transcription texte de la vidéo:

Dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment vous pouvez améliorer votre orthographe, comment vous pouvez arrêter de faire des fautes en français.

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça m’horripile de voir tous les gens qui font des fautes alors même qu’avec quelques conseils très simples ils pourraient ne plus faire autant de fautes.

Pour vous expliquer, aujourd’hui je suis quelqu’un qui fait peu, voire pas de faute en français.

Alors, j’imagine que j’en fais quelques-unes de temps en temps, mais grosso modo j’en fais très peu.

Puisque j’ai des blogs, j’ai un forum, je parle souvent sur internet, etc., je constate qu’il y a quand même peut-être une petite majorité de gens qui ne sont pas capable d’écrire correctement le français.

Le problème c’est que ne pas bien écrire le français ça vous ferme des portes au niveau professionnel, si vous voulez faire un business sur internet.

J’ai des élèves qui ont créé des blogs, qui ont réussi à créer des business sans bien parler anglais et je vous expliquerai comment ils font.

Mais dans l’ensemble c’est quand même plus facile si soi-même on a la compétence, on peut écrire des emails bien, on peut écrire des pages de vente, on peut écrire des articles, ça va vraiment vous aider.

Moi, j’étais comme tout le monde, j’étais nul en dictée quand j’étais gamin et je crois que j’avais 10 ou 11 ans, c’est une histoire assez extraordinaire qui m’est arrivée.

J’avais 2-3-4 sur 20, j’étais nul comme tout le monde à peu près, je pense que la dictée ce n’est pas facile.

Ce qui s’est passé, c’est que ma mère a dit « OK, ça ne peut pas continuer comme ça », elle a acheté un petit livre de dictée, avec 50 dictées, j’ai reçu un petit livre jaune et on s’est assis, on a fait une dictée et je ne me souviens même plus si elle m’a corrigé ou si elle m’a expliqué, etc.

La fois d’après on a fait une dictée à l’école, j’ai eu 10 sur 20.

Et là, je me suis dit « Waouh ! Il se passe quelque chose, c’est quand même bizarre ».

On a refait une autre dictée, puisqu’au final on a fait que deux, je crois, on n’a pas travaillé pendant des mois là-dessus et je me souviens que la fois suivante j’ai eu… je ne sais plus si j’ai eu 14 sur 20 ou 17 sur 20, mais je crois que j’ai eu 14 ensuite j’ai eu 17, ensuite j’ai enchaîné les 17 et à tel point que le prof de français pensais que je copiais sur mon voisin, puisqu’en fait à l’époque je crois que j’étais en cinquième, on avait tous les mêmes places, on était toujours à côté de la même personne, et il pensait que je trichais sur lui, il m’a envoyé au fond de la salle tout seul, j’ai fait une dictée, j’ai eu 16-17-18 sur 20, et il m’a dit « C’est bon, je sais que tu n’as pas triché ».

Qu’est-ce qui s’est vraiment passé pour que je puisse bien écrire le français ?

Je n’ai pas vraiment la réponse à cette question, mais je vais vous donner en tout cas des conseils simples qui vont vous permettre d’améliorer votre orthographe.

Le truc, c’est que je veux bien qu’on ne soit pas à l’aise avec l’orthographe, etc., je ne sais pas quoi.

Pour moi, c’est plutôt le fait de se trouver des excuses.

Il faut savoir que l’orthographe c’est quand même un truc logique, c’est rationnel et vous êtes assez intelligent pour remplir votre déclaration d’impôts, pour vous démerder dans la vie, pour trouver un boulot et c’est toujours des trucs assez logiques qui nous permettent d’arriver à une conclusion et de prendre, on espère, la bonne décision.

Et l’orthographe c’est exactement ça.

C’est vrai que ce n’est pas sexy, il y a quand même des trucs assez simples.

Je vois, par exemple, les participes passés, quand on dit « Il est parti », donc il écrit P-A-R-T-I-T.

Le participe passé du verbe partir ça s’écrit P-A-R-T-I, il n’y pas de « t » à la fin.

Un truc très simple pour le vérifier si on a un doute c’est qu’on va se dire « Il est parti », si c’était « Elle est partie », on ne dirait pas « Elle est partite », donc vous savez qu’on accorde le participe passé avec le sujet quand il s’agit de l’auxiliaire « être », on dirait « Elle est partie », vous le savez puisque vous n’allez pas dire « Elle est partite », et comme vous savez qu’au féminin on ajoute un « e » vous savez que « Il est parti » c’est un « i » à la fin et ce n’est pas un « t » parce que sinon ça voudrait dire qu’au féminin on dirait « Elle est partite », et évidemment vous savez bien qu’on ne dit pas « Elle est partite ».

Ce ne sont que des trucs assez simples comme ça qui vont nous permettre de savoir.

Là c’est un exemple où on utilise une petite logique, mais il faut savoir un truc, c’est que la plupart des erreurs que vous faites c’est toujours les mêmes, à part quelques personnes qui ont vraiment beaucoup de difficultés.

La plupart des erreurs que vous faites c’est toujours les mêmes erreurs.

C’est la règle du 80-20.

20 % des erreurs que vous faites reviennent 80 % du temps.

En corrigeant ces 20 % d’erreur, vous allez avoir 80 % d’erreur en moins quand vous écrivez.

C’est vraiment important de les identifier.

Ce que vous faites, moi si j’étais à votre place ce que je ferai c’est très simple, c’est d’écrire un truc, de le faire corriger par quelqu’un et à chaque fois, sur chaque erreur essayer de comprendre pourquoi j’ai fait l’erreur et essayer de ne pas refaire la même chose.

C’est vrai que ça paraît idiot, vous vous dites peut-être « T’es gentil mais j’ai 30 ans, j’ai 40 ans, j’ai 50 ans, je ne vais pas faire une dictée ».

Je vais vous dire « Pourquoi pas ? ».

Vous n’êtes pas obligé de faire une dictée mais vous pouvez chercher un texte, avec votre conjoint, votre partenaire, un ami, un copain, j’en sais rien.

Vous vous débrouillez pour trouver un texte où vous entendez le son et vous l’écrivez et ensuite vous le faites corriger par quelqu’un, quelqu’un qui sait bien écrire, s’il a le temps je pense qu’il sera toujours partant pour vous aider.

Et puis, vous regardez un peu, vous dites « Pourquoi ça c’est comme ça ? » et il va vous expliquer.

En fait, vous allez voir que les erreurs que vous faites ce sont toujours les mêmes erreurs qui reviennent.

Si vous corrigez ces erreurs-là, tout de suite vous allez améliorer beaucoup mieux votre écrit.

Alors, ce n’est pas indispensable, on peut vivre sans bien écrire.

Moi, par exemple, j’ai un élève qui a suivi ma formation, qui a créé un blog sur le Costa Rica, qui s’appelle Vert Costa Rica, il s’appelle Vincent Varenne, c’est quelqu’un qui est cuisinier de formation, ce n’est pas Proust, ce n’est pas Zola, ce n’est pas quelqu’un qui est vraiment à l’aise avec l’écrit et ce qu’il fait c’est qu’il écrit et il se fait corriger par quelqu’un et comme ça il publie les articles sur son blog, et aujourd’hui il vit en fait de son blog au Costa Rica et il est hyper content.

Il y a toujours des moyens de vous en sortir.

Maintenant, ça reste quand même un peu des béquilles, plutôt que de payer quelqu’un pour vous faire relire, si vous étiez capable d’écrire directement ce serait beaucoup mieux.

J’étais salarié au début de ma carrière professionnelle et il y avait un type qui était très brillant, qui avait plein d’idées, qui est vraiment capable au niveau de la technique, qui savait gérer des projets, etc., qui négociait très bien avec la boîte, il avait un bon salaire, mais au niveau de l’écriture c’était une catastrophe.

Il y a des gens, effectivement, qui sont, je crois qu’on appelle ça désorthographiés, c’est-à-dire que vraiment leur cerveau ne capte pas.

Mais c’est peut-être 1-2-3-4-5 % des cas.

Il ne faut pas tomber dans cette excuse un petit peu de dire « Je suis nul en orthographe et ce sera toujours le cas ».

Si vous voulez, moi à 24 ans je ne parlais pas du tout anglais, j’ai décidé que j’allais apprendre l’anglais et aujourd’hui je suis bilingue, je parle l’espagnol également.

C’est qu’une question de volonté. Si vous n’avez pas la volonté, c’est sûr que ça ne va pas le faire.

Mais véritablement, je pense que tout le monde peut faire des progrès.

Comme je vous expliquais, la plupart des fautes que vous faites c’est un peu tout le temps les mêmes fautes.

Donc, ce que vous faites c’est que vous vous entraînez là-dessus.

Il y a un truc qui est simple dans la vie, c’est qu’il n’y a pas de secret, c’est là où vous portez votre attention, c’est là où vous portez vos efforts que vous allez avoir des résultats.

Si vous voulez gagner plus d’argent, avoir un augmentation, si vous travaillez là-dessus vous allez avoir des résultats.

Si vous voulez apprendre une langue étrangère, si vous travaillez là-dessus vous allez avoir des résultats.

Si vous voulez trouver un petit ami, un conjoint, si vous investissez du temps, de l’effort, de l’argent là-dedans vous allez avoir des résultats.

En fait, la question c’est: est-ce que vous le voulez ?

Moi, je pense que c’est quelque chose qui est vraiment important dans sa vie personnelle, dans sa vie professionnelle, dans sa carrière, c’est hyper important.

Après, c’est à vous de voir.

Mais en tout cas, ces quelques conseils vont vous aider, j’espère, à mieux écrire le français, à moins faire de fautes d’orthographe.

Si vous voulez recevoir plus de conseils comme ça, parce que moi depuis 2007 j’ai un petit peu quitté le monde des salariat, je suis entrepreneur, j’ai créé une boîte en Australie, je suis revenu en France, j’ai créé une boîte sur internet et je donne des conseils un petit peu par email pour aider les gens à faire la même chose, c’est-à-dire avoir plus de liberté.

Là vous voyez, on est à Marseille, je suis dans un petit appartement, je voyage avec ma femme, on va se balader comme ça dans le sud de la France et en Espagne, et on a juste une voiture et un ordinateur, ça me permet de travailler depuis où je veux.

Donc, si vous voulez recevoir gratuitement ces conseils, cliquez en-dessous de cet article.

À très bientôt.


5 Comments

  • Floran

    Reply Reply 03/04/2015

    Bonjour Aurélien,

    Pour ma part j’étais également très nul en français jusqu’à 11-13 ans. Je suis passé de très nul à assez bon tout simplement en lisant des livres ! La mémoire visuelle fonctionne très bien en lisant et c’était vraiment une révélation pour ma part.

  • Duff Milito

    Reply Reply 06/04/2015

    Bonjour Aurélien,

    Je suis blogueur aussi et je crois que la plus grande crainte d’une blogueur à ses débuts est la peur d’écrire des articles remplis de fautes d’orthographe. Il est important de comprendre ses fautes pour ne plus les refaire et c’est pour celà que j’ai pensé partager avec vous un logiciel pour lequel j’ai travailler dans le passé en marketing.

    Antidote est un produit québécois qui vous aidera énormément avec ce thème. Il existe depuis quelques décennies déjà et il est de très loin le meilleur correcteur d’orthographe francophone sur Internet.

    En plus de vous corriger (de façon vraiment meilleure que Word) il vous expliquera pourquoi vous avez une faute sur tel mot, etc.

    Parfois je recherche sur Google sur des sites comme le Larousse, ça aide aussi.

    Au plaisir,

    Duff

  • lhandinaute

    Reply Reply 17/05/2015

    Vraiment sympa cette article . Encore une astuce que je ne connaissais pas ! Car OUI j’avoue être une buse en orthographe . Donc j’apprend ici ou là des petits trucs pour ne plus l’être .
    Et je vais me permettre d’en donner une . Pour savoir si un groupe est à l’infinitif ou conjugué , il suffit de le remplacer par un verbe du 3eme groupe .

    Exemple : J’ai mangé . Puis ce qu’on ne dit pas  » J’ai sortir « , nous utilisons pas l’infinitif du verbe manger .

  • Tiffany

    Reply Reply 24/06/2015

    Bonjour actuellement élève en classe de terminale littéraire j’ai beaucoup de problèmes d’orthographe voire d’expression au point où mes proffesseurs me sermone la dessus. Je ne sais pas comment y remédier mais ça me pose énormément de préjeduce ces deux handicape

  • Campanile

    Reply Reply 30/11/2015

    Bonjour Aurélien,
    Je suis d’accord sur avec vous sur le fond de votre article, une bonne orthographe est une carte de visite importante dans sa vie professionnelle comme dans la vie de tous les jours.
    Toutefois, j’ai été très étonnée de trouver 4 fautes dans un article sur la bonne orthographe, ce qui malheureusement discrédite vos propos.
    Il s’agit de : ne sont pas capable, il manque un « s » à capable
    le prof de français pensait avec un « t » et non « pensais »
    ce que je ferais, et non « ferai », conditionnel
    des salariat, j’aurais mis « s » à la fin

    Je donne également des conseils d’orthographe.
    Meilleures salutations.

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !