Comment Je Suis Arrivé à Nager Le Crawl Sur 1000 Mètres



200812swimmingpool
Suite à mon arret du tabac j’ai repris le sport, je fais notamment de la natation, comme j’avais des problèmes aux genoux je voulais nager le crawl (en anglais to crawl veut dire ramper), le problème c’est que malgré deux ans de natation quand j’étais petit (ma mère voulait que j’apprenne à nager tôt pour que je sois à l’aise dans l’eau, maman je te remercie pour ça mais crois pas que je vais oublier les 8 ans d’Allemand) je n’ai jamais aimé cette nage, on a l’impression d’étouffer (on ne peut respirer que tous les trois battements), et on fatigue très vite, quand j’ai commencé en septembre je ne pouvais même pas nager 25 mètres !

Enfin bon j’étais motivé, du coup j’ai pris quelques cours, un prof était là pour corriger les mouvements et je me suis aperçu à quel point je n’etais pas au niveau, petit à petit j’ai commencé à améliorer ma technique et à gagner en force et en endurance, ça a quand même pris du temps, je suis d’abord passé à des longueurs de 50 mètres (mon dieu que tu te sens con quand tu dois t’arrêter tous les 50m pour reprendre ton souffle).

Et puis un jour j’ai fait 100m d’une traite, et là m’est venu une idée, je vais avoir 30 ans l’année prochaine, et un des cadeaux que je voudrais me faire ce serait d’être capable de nager en crawl 1000m d’affilée.

[ad#Google Adsense 300×250 texte/images fond blanc]

Je suis passé à 200m d’affilée, quelques séances plus tard j’ai réussi à nager 400m et aujourd’hui je voulais battre mon record, j’ai donc commencé par nager trois fois 100 mètres avec pour objectif d’atteindre mon record précédent.

A 400 mètres je me sentais encore bien, du coup j’ai continué à nager, à 500m je commençais à envisager les 1000m, je suis resté concentré dans mon effort, surtout que des gros balèzes nageaient dans ma ligne et me doublaient sans arrêt, je me sentais comme un teckel nageant au milieu d’un banc d’orques mais ça m’a poussé à redoubler d’effort, à 800m je sentais que l’objectif était à ma portée, j’avais pris le rythme, j’arrivais donc à 1000m consécutifs, comme je sentais que j’avais encore des ressources j’ai nagé 100m de plus, au total j’ai donc nagé 1400m en crawl dont 1100 mètres consécutifs.

Ce n’est pas un exploit mais il y a trois mois je ne pouvais pas faire plus de 25m en crawl et j’étais essouflé en montant deux étages, aujourd’hui je me sens beaucoup plus endurant et mieux dans mon corps.

Une bonne condition physique, en voila un beau cadeau d’anniversaire pour mes 30 ans !