Envie de réussir sur Internet ? Essayez la méthode IBM

réussir sur Internet méthode IBM


« Vous voulez que je vous donne la formule du succès? C’est simple en vérité, doublez votre taux d’échec » – TJ Watson, fondateur d’IBM

Vous avez envie de réussir sur Internet ?

Envie d’enfin obtenir les résultats dont vous rêvez via votre blog ou votre entreprise en ligne ?

Alors changez d’approche : apprenez à échouer !

Mieux même: apprenez à échouer deux fois plus vite !

réussir sur Internet méthode IBM

L’échec est en fait ce qui me fait avancer depuis que je me suis lancé sur le web avec Read Me I’m Famous.

Ce jour qui a changé ma vie où j’ai décidé de refuser une offre d’emploi pour me concentrer à temps plein sur mon blog suite à un déjeuner avec un blogueur, je me suis dit que si j’échouais dans ma création d’entreprise je pouvais toujours revenir à ce que je faisais avant.

Qu’est-ce que je risquais ? Pas grand-chose au final. Mais en essayant, en me lançant, en apprenant de mes erreurs, j’ai énormément appris sur le chemin et je vis depuis 3 ans déjà de mes activités en ligne.

 

Depuis plus de deux ans maintenant, j’accompagne des blogueurs via mes formations et le forum de Web Entrepreneur Débutant.

Ce que je constate le plus souvent ?

Que les personnes voulant franchir un palier et réussir sur le web ne prennent pas assez de risques.

Qu’elles sont paralysées par la peur de l’échec.

Qu’elles attendent sans cesse avant de se lancer.

 

Exemples:

  • attendre d’avoir 10 ou 15 articles de blog écrits avant d’en publier un
  • attendre d’avoir enfin LE logo qui leur plaît avant de faire connaître leur site internet
  • attendre encore d’en connaître plus sur comment obtenir du trafic, sur comment gagner de l’argent avec son site ou bien de connaître tous les rouages du marketing sur Internet.

Je pense que c’est une erreur MAJEURE.

La procrastination est votre pire ennemi quand vous voulez réussir sur Internet.

Apprendre à échouer est en revanche votre meilleur allié. Pour réussir sur internet, il faut échouer.

Tester, échouer, essayer à nouveau et échouer encore. De cette manière vous apprendrez 100 fois plus vite de vos erreurs.

Et vous découvrirez 100 fois plus vite ce qui marche.

 

Sur Internet beaucoup plus qu’ailleurs, TOUT est correctible.

Vous pourrez toujours changer une image plus tard, ou encore corriger un article après sa publication.

Et je vous conseille d’ailleurs d’apprendre au fur et à mesure plutôt que de vous noyer dans un trop plein d’informations.

 

Car n’oubliez jamais ceci:

L’INFORMATION sans L’ACTION = FRUSTRATION

 

Lancez-vous. Apprenez de vos échecs et améliorez. Appréciez le changement 🙂

C’est comme çà que vous arriverez à votre objectif final, étape par étape, échec après échec, réussite après réussite.

Envie de réussir sur Internet ? Apprenez à échouer !

Mettez en oeuvre la stratégie de l’échec comme pilier de votre future réussite. N’hésitez pas à prendre des risques.

Vous pourrez toujours réajuster votre cap plus tard. En attendant vous aurez avancé.

Pendant que tant d’autres seront toujours en train de tout remettre à plus tard. Même si vous ne réussissez pas tout du premier coup vous prendrez déjà de l’avance sur vos concurrents experts en procrastination.

Woody Allen a dit un jour: « 80% du succès c’est juste de se pointer ». Alors faites-en un peu tous les jours, et vous serez sûr de faire partie du haut du panier.

 

D’ailleurs j’ai décidé de prendre encore plus de risques avec mes sites et mon business sur Internet.

Pourquoi arrêter alors qu’à chaque fois que je me suis planté j’ai tellement appris que ça m’a permis de progresser et d’avancer sans cesse ? Pourquoi ne pas continuer à apprendre de mes erreurs et à provoquer le succès en tentant ma chance, en expérimentant sans cesse ?

 

Bien sûr certaines personnes pointeront mes échecs du doigt, mais pendant ce temps-là moi je serai en train d’avancer à vitesse grand V 😉

 

Et vous, est-ce que vous traitez les échecs comme des moyens d’apprendre ? Ou est-ce que vous restez bloqué dans les starting blocks à attendre que les vents soient plus favorables ?

Répondez moi dans les commentaires ci-dessous !

 


16 Comments

  • Bonjour Aurelien bien d’accord avec toi !

    Il vaut mieux agir et se planter (on apprend au passage) que d’attendre encore et encore d’avoir un produit parfait.
    « Done is better than perfect »

    J’ai personnellement créer 4 sociétés depuis 13 ans (ma première à 18 ans) – 1 seule à bien bien marché, et la quatrième je suis en plein dedans. Je suis d’ailleurs entrain d’en créer une cinquième en ce moment !

    Et même si je me suis bien planté sur 2 sociétés j’ai tellement appris de mes échecs que je ne regretterais jamais de les avoir fait !

    Donc à tout les procrastinateurs: Au boulot !

  • Tellement vrai !

  • Bonjour,

    L’âge et la famille sont 2 critères à prendre en considération et qui ne sont pas mentionnés dans ton article.
    Il est plus facile de prendre des risques à 20-30 ans et sans enfants qu’à 40-50 ans.

    Alexandre

  • Aurelien

    Reply Reply 03/04/2013

    @Alex: attention je parle de risques qui en réalité ont peu de conséquences, généralement au pire on a juste perdu son temps, il n’y a aucune catastrophe !

    Regarde les exemples que j’ai évoqués: lancer son blog, publier des articles régulièrement, lancer son produit, ce sont des choses simples qui empêchent 90% des blogueurs d’avancer.

  • Fabian

    Reply Reply 03/04/2013

    Il est vrai que l’échec d’un blog n’a pas de conséquances graves, au pire on perd un peu de temps. Moi j’en suis au début et c’est moins compliqué que je ne pensais. Comme tu dis, je suis partis mais tout n’est pas encore calé, il manque des photos, je n’ai pas de logo mais j’ai fais le premier pas et je me rends compte que je me posais beaucoup de questions pour rien avant de commencer. Certes je ne gagne pas d’argent avec mon blog et peut-être que je n’en gagnerais jamais, mais une chose est sûre si je ne tente pas l’expérience, je suis sur de ne jamais réussir.

    Fabian

  • stéphane

    Reply Reply 03/04/2013

    Il faut quand même avouer que la peur de l’échec ne fait pas avancer, c’est un peu comme les enfants et les vélos, ce sont ceux qui sont les plus prudents qui sont les derniers à faire du freestyle, ou qui ne le feront jamais !

  • Ben

    Reply Reply 04/04/2013

    salut Aurelien,

    il y a un bug dans le lien vers le « forum de Web Entrepreneur Débutant »

  • Salut Aurélien,
    Je dirais que je suis à la base un vrai procrastinateur, j’ai du mal à me lancer avant que tout soit parfait (ce qui n’arrive jamis :))mais cette tendance s’améliore, je me lance plus facilement aujourd’hui et je commence à faire les choses plus facilement qu’auparavant.

    Romain

  • Vanessa

    Reply Reply 04/04/2013

    L’échec fait partie de la vie . Ma première expérience en blogging fut un échec (je le raconte dans mon premier article d’ailleurs) . Je voulais trop que tout soit toujours mieux .
    Mais il faut essayer , en lisant le livre « rework » des fondateurs de 37 signals , je me rend compte que les auteurs pensent comme Aurélien , de ne pas attendre d’avoir le tout parfait jusqu’aux dents . D’ailleurs quand ils ont commencé la célébre start up , ils n’avaient même pas de quoi facturer les clients , c’était à régler dans la semaine … et il ont toujours cet état d’esprit , il y a du bon !

  • stéphane

    Reply Reply 06/04/2013

    nous savons tous que le succès naît souvent de l’échec. Quand on a touché le fond, on ne peut que remonter ! IL n’y a pas qu’IBM. Square Enix a aussi été sauvé par son jeu Final Fantasy, alors qu’ils allaient mettre les clés sous la porte. Tout cela pour dire qu’il ne faut jamais avoir peur de l’échec, c’est à partir de rien que les bonnes choses commencent.

  • Adrien

    Reply Reply 07/04/2013

    Salut Aurélien,

    Il me semble important de dire que:
    – un risque se calcule aussi: au niveau financier par exemple, ou quelles sont les possibilités de se retourner en cas d´échec (quel retour à la vie active etc.)
    – il ne s´agit donc pas de partir tête baissée dans n´importe quel projet !

    Je pense que tu seras d´accord avec ces deux arguments.

    Amicalement.

    Adrien.

    • Aurelien

      Reply Reply 07/04/2013

      Attention Adrien je ne parle pas de tout quitter pour lancer son business sur Internet (c’est même quelque chose que je recommande de NE PAS faire).

      Non, il ne s’agit pas des risques qui ont des conséquences importantes en termes financiers, mais plutôt de tous les petits risques qu’on s’assume pas pour des questions d’orgueil (peur de se faire critiquer) ou de paresse (peur de faire quelque chose qui n’aura pas de résultat) et qui nous empêchent d’avancer sur Internet.

      Sauf que c’est en testant des choses nouvelles et en échouant qu’on apprend:

      1) ce qui fonctionne
      2) jusqu’où on peut aller

      Tu comprends mieux le message que je voulais faire passer ?

  • Adrien

    Reply Reply 07/04/2013

    Bonjour Aurélien,

    Je comprends parfaitement ton message qui est clair et auquel je souscris totalement.
    J´y étais allé un peu fort dans le commentaire précédent pour que, tu, justement, postes ce commentaire très clair.

    Je trouve pour ma part totalement réaliste, évident et motivant de pouvoir se remettre en question pour avancer sans, en fait, prendre des risques … à part celui d´apprendre et prendre du temps pour travailler au lieu de procastiner sur Facebook (par exemple).

    D´ailleurs il faut que j´arrête de poster sur ton blog … 🙂

    Amicalement.

    Adrien.

  • Loulia

    Reply Reply 09/04/2013

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, il faut oser et ne pas se décourager si on échoue la première fois tous les gens qui ont réussi ont passé par l’échec.

  • Ebe@économie

    Reply Reply 10/04/2013

    Cette formule de sucées ne peut pas être généralisé, on ne trouve pas trop de gens qui prennent le risque pour faire des échecs sans garantie ou même avec garantie car l’être humain a toujours peur de l’inconnu, franchement si j’étais à ta place j’aurais jamais refusé une offre d’emploi.

Leave A Response

* Denotes Required Field

Pas de commentaire avec ancre optimisée (du style: "comment gagner de l'argent", ou "blog voyage"), merci !