Envie de réussir sur Internet ? Essayez la méthode IBM



« Vous voulez que je vous donne la formule du succès? C’est simple en vérité, doublez votre taux d’échec » – TJ Watson, fondateur d’IBM

Vous avez envie de réussir sur Internet ?

Envie d’enfin obtenir les résultats dont vous rêvez via votre blog ou votre entreprise en ligne ?

Alors changez d’approche : apprenez à échouer !

Mieux même: apprenez à échouer deux fois plus vite !

réussir sur Internet méthode IBM

L’échec est en fait ce qui me fait avancer depuis que je me suis lancé sur le web avec Read Me I’m Famous.

Ce jour qui a changé ma vie où j’ai décidé de refuser une offre d’emploi pour me concentrer à temps plein sur mon blog suite à un déjeuner avec un blogueur, je me suis dit que si j’échouais dans ma création d’entreprise je pouvais toujours revenir à ce que je faisais avant.

Qu’est-ce que je risquais ? Pas grand-chose au final. Mais en essayant, en me lançant, en apprenant de mes erreurs, j’ai énormément appris sur le chemin et je vis depuis 3 ans déjà de mes activités en ligne.

 

Depuis plus de deux ans maintenant, j’accompagne des blogueurs via mes formations et le forum de Web Entrepreneur Débutant.

Ce que je constate le plus souvent ?

Que les personnes voulant franchir un palier et réussir sur le web ne prennent pas assez de risques.

Qu’elles sont paralysées par la peur de l’échec.

Qu’elles attendent sans cesse avant de se lancer.

 

Exemples:

  • attendre d’avoir 10 ou 15 articles de blog écrits avant d’en publier un
  • attendre d’avoir enfin LE logo qui leur plaît avant de faire connaître leur site internet
  • attendre encore d’en connaître plus sur comment obtenir du trafic, sur comment gagner de l’argent avec son site ou bien de connaître tous les rouages du marketing sur Internet.

Je pense que c’est une erreur MAJEURE.

La procrastination est votre pire ennemi quand vous voulez réussir sur Internet.

Apprendre à échouer est en revanche votre meilleur allié. Pour réussir sur internet, il faut échouer.

Tester, échouer, essayer à nouveau et échouer encore. De cette manière vous apprendrez 100 fois plus vite de vos erreurs.

Et vous découvrirez 100 fois plus vite ce qui marche.

 

Sur Internet beaucoup plus qu’ailleurs, TOUT est correctible.

Vous pourrez toujours changer une image plus tard, ou encore corriger un article après sa publication.

Et je vous conseille d’ailleurs d’apprendre au fur et à mesure plutôt que de vous noyer dans un trop plein d’informations.

 

Car n’oubliez jamais ceci:

L’INFORMATION sans L’ACTION = FRUSTRATION

 

Lancez-vous. Apprenez de vos échecs et améliorez. Appréciez le changement 🙂

C’est comme çà que vous arriverez à votre objectif final, étape par étape, échec après échec, réussite après réussite.

Envie de réussir sur Internet ? Apprenez à échouer !

Mettez en oeuvre la stratégie de l’échec comme pilier de votre future réussite. N’hésitez pas à prendre des risques.

Vous pourrez toujours réajuster votre cap plus tard. En attendant vous aurez avancé.

Pendant que tant d’autres seront toujours en train de tout remettre à plus tard. Même si vous ne réussissez pas tout du premier coup vous prendrez déjà de l’avance sur vos concurrents experts en procrastination.

Woody Allen a dit un jour: « 80% du succès c’est juste de se pointer ». Alors faites-en un peu tous les jours, et vous serez sûr de faire partie du haut du panier.

 

D’ailleurs j’ai décidé de prendre encore plus de risques avec mes sites et mon business sur Internet.

Pourquoi arrêter alors qu’à chaque fois que je me suis planté j’ai tellement appris que ça m’a permis de progresser et d’avancer sans cesse ? Pourquoi ne pas continuer à apprendre de mes erreurs et à provoquer le succès en tentant ma chance, en expérimentant sans cesse ?

 

Bien sûr certaines personnes pointeront mes échecs du doigt, mais pendant ce temps-là moi je serai en train d’avancer à vitesse grand V 😉

 

Et vous, est-ce que vous traitez les échecs comme des moyens d’apprendre ? Ou est-ce que vous restez bloqué dans les starting blocks à attendre que les vents soient plus favorables ?

Répondez moi dans les commentaires ci-dessous !